Les dossiers de SinOptic :

2003 – Pascal COUCHEPIN

///2003 – Pascal COUCHEPIN
2003 – Pascal COUCHEPIN 2017-11-22T10:27:16+00:00

Visite du président Pascal Couchepin
20-24 novembre 2003

Un programme chargé attendait le président Pascal Couchepin, ainsi que les délégations gouvernementales et économiques qui l’accompagnent durant ces cinq jours de visite officielle.
Les buts principaux en étaient:

  • développer les relations bilatérales
  • renforcer l’image de la Suisse en Chine
  • faire plus ample connaissance de la nouvelle direction chinoise
  • souligner, face à l’opinion publique suisse, l’importance des relations avec la RPC.

Un compte rendu de cette visite a paru dans le numéro 2003/4 du Bulletin de la Chambre de commerce Suisse-Chine, pp. 10-14 (télécharger ces pages, pdf, 5 p., 493 kb).

Jeudi 20 novembre
Beijing

Le président de la République de Chine HU Jintao a reçu son homologue suisse au Palais de l’Assemblée nationale populaire à Beijing. L’entretien général d’une cinquantaine de minutes a d’abord porté sur les grands sujets internationaux (Irak, Moyen-Orient, Corée du Nord). La bonne entente régnant dans les relations bilatérales a été relevée par les deux présidents. Répétant combien la RPC appréciait d’avoir été reconnue dès 1950 par les autorités suisses, M. HU Jintao s’est aussi félicité que deux conseillers fédéraux suisses, M. Schmid et Mme Calmy-Rey, se sont rendus en Chine au moment du SRAS.

Tant sur les plans économique, économique, culturel et scientifique, la Chine souhaite que les échanges bilatéraux se renforcent encore. Au chapitre économique, le président HU a mentionné que la Chine était également intéressée à ce que la Suisse lui apporte son concours dans le domaine de l’environnement. En ce sens, la déclaration d’intention, qui doit être signée demain, sur le renforcement de la coopération scientifique et technologique, est une autre concrétisation de la volonté d’agir de concert.

Dans le domaine du tourisme, – et il s’agissait là d’une décision attendue avec une certaine impatience du côté helvétique, – le président HU a annoncé que la Suisse sera reconnue en tant que destination touristique privilégiée (Approved Destination Status, ADS).

Le dialogue dans le domaine des droits de l’homme se poursuivra entre autres au moyen de divers programmes de formation, que ce soit dans la réforme du droit pénal (plusieurs visites de travail et de formation – diplomates, cadres du Ministère de la justice et de la Sécurité publique, directeurs d’établissements pénitentiaires – ont déjà eu lieu et se développeront). Par ailleurs, deux directeurs de prisons suisses se rendront en Chine en décembre pour la formation des gardiens.

Les conversations se sont prolongées lors d’un banquet offert par la Présidence chinoise.

Pour davantage de détails, voir l’article d’Yves Petignat, dans Le Temps du vendredi 21 novembre 2003
Le président chinois promet à l’hôtellerie suisse la venue de millions de touristes

*     *     *     *     *

Un supplément spécial à l’édition du 20 novembre du China Daily, quotidien gouvernemental en langue anglaise, fait place à un message du Président Couchepin et à un entretien avec l’Ambassadeur de Suisse en Chine, M. Dominique Dreyer, sur le développement de la coopération. La Chambre de commerce Suisse-Chine (SwissCham China), le Swiss Business Hub, les activités deux grandes entreprises en Chine (ABB et Nestlé) y figurent également, tout comme la prochaine ouverture du Swiss Center Shanghai (le 24 novembre). Les échos suscités par la tournée des Mummenschanz dans plusieurs villes chinoises constituent le volet culturel de cette présentation.

Vendredi 21 novembre
Beijing

La journée a débuté par une rencontre de M. COUCHEPIN avec les entreprises suisses présentes en Chine. Celles-ci ont ainsi pu, à tout de rôle et de façon concise, parler tant de ce qui va de ce qui pose problème. En règle générale, la plupart des entreprises ont exprimé une grande satisfaction sur la marche générale des affaires. L’économie chinoise fonctionne à plein, l’entrée à l’OMC déploie ses effets. Des questions demeurent, telles celles liées au China Compulsory Certification (CCC), à la protection intellectuelle et aux contrefaçons.

Un entretien avec M. YU Guangzhou, vice-ministre du Commerce, a suivi. Il a permis d’approfondir la discussion sur un certain nombre de points, dont ceux esquissés ci-dessus, et d’envisager des solutions aux problèmes constatés: reconnaissance mutuelle pour le CCC et collaboration bilatérale par des rencontres en Suisse dans le domaine de la propriété intellectuelle.

Signalons encore, avant une réception offerte à la communauté suisse de Beijing, un entretien avec le vice-ministre de la Science et de la technologie, à l’issue duquel l’Ambassadeur Dominique DREYER et M. LIU Yanhua ont procédé à la signature d’un Memorandum of Understanding (MoU). Cet accord entend renforcer la collaboration entre les deux parties dans une dizaine de domaines pré-sélectionnés, ce qui pourrait conduire dans un proche futur à la création de plate-formes de coopération, à des laboratoires communs, voire à une Maison suisse pour la science et l’éducation en RPC.

Puis, il s’est rendu au Centre suisse de l’Université des langues étrangères de Beijing (Beiwai). Bénéficiant du soutien de pro helvetia, cet endroit est le plus grand centre de documentation sur la Suisse en Chine.

Peu après, une entrevue a eu lieu avec le premier ministre WEN Jiabao. Lors de cet entretien, tenu à Zhongnanhai, siège du parti et du gouvernement, il a indiqué que le volume des échanges commerciaux entre les deux pays dépassera la barre des 5 milliards de CHF l’an prochain. M. WEN a souhaité aussi la collaboration suisse dans le domaine de la prévention du sida. Au chapitre des droits de l’homme, les représentants suisses se sont félicités du dialogue sur les « questions plus difficiles » que les deux parties poursuivent depuis plusieurs années. La Chine s’efforcera de signer le pacte 2 des Nations unies sur les droits civils, a précisé le premier ministre.

Enfin, le point d’orgue de la journée a été constitué par le spectacle des Mummenschanz, en tournée dans plusieurs ville de Chine cet automne. Cet événement marque la première concrétisation des échanges culturels consécutifs à la signature d’une déclaration d’intention, il y a quelques temps déjà.
A cette occasion, M. Couchepin a rencontré le ministre de la Culture, M. SUN Jiazheng.

*     *     *     *    *

Reflets en première page du Beijing Ribao
et du China Daily le 21 novembre 2003

Samedi 22 et dimanche 23 novembre
Beijing – Lanzhou – Dunhuang – Shanghai

Conduite par M. Dominique Dreyer, ambassadeur de Suisse en Chine, une conférence de presse aura été l’occasion pour la presse accréditée sur place de poser directement ses questions à M. le président Pascal Couchepin, lequel avait préalablement détaillé les conversations tenues avec ses interlocuteurs chinois.
Les principaux points soulevés par les journalistes ont été: les conséquences de l’obtention de la destination touristique privilégiée, le dossier concernant la Corée du Nord, le prochain sommet de l’information à Genève (M. Couchepin a vivement encouragé le gouvernement chinois à y envoyer une délégation du plus haut niveau), la répression frappant certains utilisateurs de l’internet, le dialogue en matière de droits de l’homme (dont les échanges entre spécialistes du droit et le programme de formation des gardiens de prison en sont les aspects les plus concrets).

Avant de quitter Beijing, la délégation suisse a encore eu la chance de visiter des ateliers d’artistes à Dashanzi: photographe, artistes contemporains, designers, etc.

L’après-midi, la délégation était attendue à Lanzhou, chef-lieu de la province du Gansu, à plus de 1’300 kilomètres de la capitale. Ce déplacement permettait ainsi de sortir de l’axe Beijing-Shanghai et de se rendre mieux compte des réalités d’une province de l’Ouest. Une visite a d’abord été faite au village de Tudun pour y voir les formes d’habitat et constater le développement qui s’y déroule. Dans le village de Shilakou, c’est le système de serres utilisé pour cultiver des concombres, des tomates, des aubergines, du piment, etc., qui a été présenté.

A partir de 1993, la province du Gansu et le Département fédéral des affaires étrangères ont mis en place un programme de formation des cadres (China-Switzerland Cooperative Training Program). Le Centre de formation de cadres du Département de l’organisation du Comité du PCC du Gansu a donc aussi fait l’objet d’une présentation par ses responsables, dans les bureaux que le Centre possède à Lanzhou.

En fin d’après-midi, le gouverneur de la province, M. LU Hao, a reçu M. Couchepin. Les deux orateurs se sont félicités de la bonne entente régnant entre les parties. M. Couchepin a également exprimé à son hôte le soutien que la Suisse a, modestement, apporté, à la suite des tremblements de terre qui ont frappé le Gansu fin octobre 2003.
Ensuite, la délégation suisse a été invitée à un banquet offert par le gouverneur.

Le dimanche matin était réservé à une visite des magnifiques grottes de Mogao, près de Dunhuang, ville-étape sur la route de la Soie, ainsi qu’à la dune du Sable chantant et à la source Croissant de lune.

Après une rencontre et un repas avec le maire de Dunhuang, la délégation s’envolait dans l’après-midi pour Shanghai, afin de participer en fin de journée à un cocktail organisé avec les sponsors des événements organisés dans le cadre de CH in Shanghai 2003, large programme de manifestations culturelles se déroulant tout au long de l’année.

Lundi 24 novembre
Shanghai

Premier événement de la journée: l’inauguration des bureaux et des ateliers du Swiss Center Shanghai (SCS), plateforme d’aide aux PME suisses désirant s’installer en Chine. Lancé il y a quelques années, et offrant des services de conseil depuis début 2001, le SCS a franchi ainsi une étape décisive. Dans son discours, M. le président de la Confédération a mis en exergue l’importance d’une telle aide pour produire rapidement sur place et à moindre risque. Il a également rappelé le soutien déterminant tant du parc industriel de Xinzhuang que des autorités de Minhang dans la concrétisation de ce projet.

A deux pas de là, le nouveau complexe de Firmenich a aussi accueilli le président. Son architecte, Bernard Vichet, a pu ainsi détailler les constructions réalisées. M. Vichet est également le concepteur de l’exposition « Work in Progress » (voir ci-dessous).

Après un passage au Musée de la planification urbaine de la ville de Shanghai, où les visiteurs ont pu admirer une immense maquette de Shanghai, M. HAN Zheng, maire de Shanghai, attendait la délégation pour une brève entrevue et un déjeuner officiel. M. HAN s’est montré très satisfait du rôle que jouent les investissements et entreprises suisses à Shanghai et dans sa région (environ 200 entreprises suisses).

Ensuite, le président de la Confédération et la délégation gouvernementale et économique a eu une entrevue avec le Comité de la Chambre de commerce Suisse-Chine de Shanghai.

Enfin, dernière manifestation officielle, l’inauguration de l’exposition consacrée à l’architecture suisse « Work in Progress« . Cette exposition est le signe de l’intérêt grandissant que rencontre le travail des architectes suisses en Chine: plusieurs réalisations en cours (par exemple, trois projets à Beijing – salle omnisports de Wukesong, stade olympique, musée dans l’enceinte de l’Université Qinghua), des publications et des conférences, etc.

Un compte rendu de cette visite a paru dans le numéro 2003/4 du Bulletin de la Chambre de commerce Suisse-Chine, pp. 10-14 (télécharger ces pages, pdf, 5 p., 493 kb).

Documents photographiques SinOptic