Les dossiers de SinOptic :

Taper et lire du chinois sur votre ordinateur, votre téléphone et l’Internet

///Taper et lire du chinois sur votre ordinateur, votre téléphone et l’Internet
Taper et lire du chinois sur votre ordinateur, votre téléphone et l’Internet 2017-10-25T05:49:36+00:00

Ces dernières années, l’usage de caractères chinois sur un ordinateur ou un intelliphone (smartphone) ou dans un navigateur s’est tellement simplifiée, qu’on ne se souvient guère de la complexité qui existait auparavant. Divers modes d’encodage (GB, BIG-5, HZ et Unicode), associés à des configurations aussi laborieuses qu’acrobatiques, rendaient difficile l’accès aux sinogrammes et polices de caractères chinois.

Qu’on se trouve sous Windows ou Apple, la mise en place est quasi automatique et simple. Il suffit de configurer le clavier souhaité (exemple: chinois simplifié) pour qu’il devienne accessible.

Wenlin ou comment s’y retrouver dans la « forêt des caractères »…

Ce logiciel tient une place à part. Il combine un traitement de textes et un dictionnaire bi-directionnel (chinois-anglais, anglais-chinois). Il est un instrument précieux pour celles et ceux qui apprennent cette langue ou souhaitent approfondir leurs connaissances. Vu la puissance des fonctions proposées, les sinologues ou sinisants avancés trouveront également de quoi satisfaire leurs propres besoins.

Parmi les outils, citons:

  • la traduction immédiate: que l’on tape dans Wenlin en anglais ou en chinois, il suffit de passer la souris, qui prend la forme d’un doigt, sur les mots pour obtenir au bas de l’écran des propositions de traduction (instant look-up);
  • la frappe du pinyin avec les tons: shi2 ou lao3hu3 se transforment instantanément en et ;
  • l’introduction du pinyin permet de faire apparaître rapidement sur la barre supérieure du logiciel les caractères chinois correspondants, puis de feuilleter si nécessaire pour trouver le bon;
    le nombre de traits est un autre  mode d’introduction;
  • vous ne savez pas comment se prononce un caractère: un espace de dessin s’ouvre pour que vous puissiez tracer le caractère en question. Wenlin tente de le reconnaître. Il convient d’introduire les traits dans le bon ordre, mais pas besoin de faire de l’esthétique. Le logiciel est indulgent…
  • la prononciation: une fonction vous permet d’entendre un ou des caractères en recourant à choix à une voix d’homme ou de femme;
  • l’accès à des listes de recherche pour retrouver tel ou tel sinogramme en utilisant le pinyin, le nombre de traits, la fréquence d’utilisation, les composants, le code Unicode, etc.

Wenlin n’offre peut-être pas toute la puissance d’un traitement de texte sophistiqué. En revanche, les fonctions de recherche et de consultation de dictionnaires sont particulièrement performantes:

  • dès que l’on clique sur un caractère chinois, une notice explicative apparaît qui donne sa (ou ses) prononciation(s), l’origine étymologique, la manière de le tracer trait par trait;
    à signaler qu’un module supplémentaire donne la possibilité de suivre plus précisément comment le caractère s’écrit: sous une forme animée, trait par trait (en avant et en arrière!), vitesse d’exécution et épaisseur du trait sont paramétrables;
  • plusieurs listes sont proposées: mots qui utilisent ce caractère comme une partie constitutive d’autres caractères, mots les plus courants où on le trouve, mots composés où le caractère vient en premier; on peut chercher aussi dans une masse de textes joints au logiciel qui permettent de retrouver ce caractère dans des phrases;
  • le dictionnaire est fait pour évoluer: ajouter des entrées, les modifier selon ses propres souhaits;
    mentionnons un point important: le français est utilisable dans les entrées ! C’est souvent un gros inconvénient d’autres logiciels qui ne supportent pas les caractères accentués. Ici, cela fonctionne, à condition de choisir « latin » dans la configuration du clavier.

Ajoutons encore que le programme dispose de « flashcards« ; vous avez ainsi la possibilité de composer votre propre programme d’apprentissage, de révision et d’évaluation.

www.wenlin.com

Taper du pinyin

Pour taper du pinyin avec les tons, copiez une police pour PC depuis notre page spéciale.

Des dictionnaires sur votre téléphone mobile

L’entreprise Pleco propose un produit pour faire fonctionner des dictionnaires sur votre téléphone mobile. La version proposée permet de consulter des dictionnaires anglais-chinois, chinois-anglais, chinois-français, chinois-allemand, etc., de faire reconnaître des caractères écrits au stylet, d’écouter les caractères sélectionnés, de faire tracer des sinogrammes et de les reconnaître grâce à un module OCR. Elle fournit caractères simplifiés et classiques. D’autres dictionnaires, ainsi que des  » flashcards  » sont aussi utilisables.

Le Grand Ricci sur votre intelliphone (smartphone)
Celles et ceux qui apprécient ce magnifique Grand dictionnaire Ricci de la langue chinoise, en version papier ou DVD, ont la possibilité dès maintenant de l’utiliser sur iOS (iPhone, iPad) et sur Android (smartphones et tablettes) comme module du dictionnaire Pleco. L’achat de cet ajout se fait pour iOS (iPhone/iPad, ou rechercher directement dans iTunes « Pleco Chinese Dictionary ») et pour Android (ou rechercher directement dans le Google Play Store « Pleco Chinese System »).
Ce module reprend l’ensemble du contenu du Grand Ricci, mais il ne contient pas encore les graphies archaïques ; leur ajout fera l’objet d’une mise à jour (gratuite) ultérieure.
(24.06.2013)

Il existe une profusion d’applications pour apprendre le chinois, tant sous Androïd que sous IOS. Si vous découvrez quelques perles, n’hésitez pas à nous le faire savoir!