Les dossiers de SinOptic :

Visa et formalités

Visa et formalités 2018-01-04T16:55:35+00:00

République populaire de Chine

Site de référence en français, allemand et chinois.
Il est vivement recommandé de lire la page des  » Questions fréquentes « , qui contient nombre de réponses et précisions pour celles et ceux qui ont des demandes particulières (voyage en voiture, visite de proches ou de membres de la famille, etc.).

Dernières nouvelles

Transit sans visa jusqu’à 144 heures pour Beijing, Tianjin et la province du Hebei

Six points d’arrivée de la région des municipalités de Beijing et de Tianjin, ainsi que de la province du Hebei, dont les aéroports internationaux de Beijing, Tianjin et Shijiazhuang, autorisent désormais aux citoyens de 53 pays, de bénéficier d’un régime de transit sans visa pour une période de 144 heures lorsqu’ils détiennent un billet valide pour un vol en correspondance vers un pays tiers. De 3 jours, cette durée de transit a donc été étendue à 6 jours le 28 décembre 2017. Voici la liste des pays éligibles:
Belgique, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède, Suisse, Russie, Royaume-Uni, Irlande, Chypre, Bulgarie, Roumanie, Ukraine, Serbie, Croatie, Bosnie-Herzégovine, Monténégro, Macédoine, Albanie, Monaco, Biélorussie, États-Unis, Canada, Brésil, Mexique, Argentine, Chili, Australie, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud, Japon, Singapour, Brunei, Émirats arabes unis et Qatar.
Voir information du 28 décembre 2017 du China International Travel Service (CITS).
(4 janvier 2018)

Visas exprès et urgents pour États Schengen

À partir du 22 février 2017, l’Ambassade de la République populaire de Chine réintroduit la délivrance de visas en urgence (24 heures) et en exprès (deux-trois jours) pour les citoyens des 16 États Schengen suivants : France, Pays-Bas, Belgique, Luxembourg, Allemagne, Portugal, Espagne, Danemark, Finlande, Islande, Norvège, Suède, Grèce, République tchèque, Estonie et Autriche.
(21 février 2017)

Extension à 144 heures d’un transit sans visa dans la région du delta du Yangzi

Le 30 janvier 2017, la possibilité de bénéficier d’un transit sans visa est passée de 72 à 144 heures, soit 6 jours. Les ressortissants de 53 pays, dont la Suisse, porteurs d’un titre de transport vers un pays tiers pourront séjourner sans visa dans l’aire définie par la municipalité de Shanghai et les provinces du Jiangsu et du Zhejiang.
Information en anglais du 27 janvier 2017 du Conseil des affaires d’État.
(15 février 2017)

Paiement par carte au Consulat général de Chine à Zurich

Depuis le 3 janvier 2017, les frais de visa et autres peuvent être payés par cartes de crédit et bancaire. Dès le 1er février 2017, les paiements en liquide ne seront plus acceptés.
Information du 4 janvier 2016 en allemand et en chinois du Consulat général de Chine.
(5 janvier 2017)

Visas exprès et urgents

La République populaire de Chine a réintroduit un service exprès pour les formalités de visa des citoyens suisses. Depuis le 19 octobre 2016, les possibilités d’obtenir un visa en urgence (24 heures, supplément CHF 40,–) et en exprès (deux-trois jours, supplément CHF 30,–) ont été réintroduites. Elles avaient été suspendues le 28 juin 2012.
Un grand nombre de pays européens et les États-Unis restent notamment privés de ce service.

Le demandeur d’un visa en urgence est prié de déposer son passeport et ses documents à la Section consulaire concernée avant 10h30 du lundi au vendredi. Sinon, le traitement ne peut pas être assuré dans les délais.
(26 décembre 2016)

Directives relatives aux photographies utilisées pour obtenir un visa chinois

L’Ambassade de Chine et son Consulat général à Zurich publie des indications très précises en la matière, tant pour les tirages papier que les versions électroniques (définition, dimensions, fond, position, etc.).
Illustration des photographies admises et refusées.
Bon à savoir avant de déposer une demande de visa.
(4 décembre 2016)

Transit de 144 heures sans visa à Shanghai, Nanjing et Hangzhou

Dès le 30 janvier 2016, les voyageurs suisses bénéficient de cette possibilité. La durée est ainsi doublée, par rapport aux villes qui permettent déjà de séjourner 72 heures sans visa, à savoir : Beijing, Chengdu, Chongqing, Dalian, Guangzhou, Guilin, Harbin, Kunming, Qingdao, Shenyang, Tianjin, Wuhan, Xi’an et Xiamen.
Voir l’information du 27 janvier 2016 du Conseil d’État chinois.
(19 février 2016)

Facilité accordée dans les aéroports internationaux chinois pour les passagers en transit vers un pays tiers

La liste des aéroports internationaux donnant la possibilité d’y faire un transit de 72 heures sans visa s’est allongée. Après Beijing, Shanghai (à Pudong et Hongqiao), Guangzhou, Chengdu et Chongqing qui furent les premiers à l’offrir en 2013, Shenyang, Dalian, Xi’an, Guilin, Kunming et Hangzhou les ont rejoints en 2014. La Suisse fait partie des 51 pays à qui cette facilité est accordée.
Pour en bénéficier, les passagers doivent être en possession d’un billet confirmé pour un pays tiers et, s’il y a lieu, d’un visa pour ce pays. Ils ne sont pas autorisés à quitter les municipalités et villes concernées. Ils doivent repartir de leur aéroport d’arrivée dans les 72 heures à destination du pays tiers.
(28 octobre 2014)

Permis de séjour G

Depuis le 7 mars 2014, les voyageurs titulaires d’un permis de séjour G (autorisation frontalière) ne peuvent plus demander de visa en Suisse.
(2 avril 2014)

Information importante concernant les demandes de visa pour la Chine

Dès le lundi 24 février 2014, les citoyens de nationalité française et allemande doivent se présenter personnellement à l’Ambassade de Chine à Berne pour faire leur demande de visa, munis des papiers usuels. Le délai d’obtention sera de 4 jours ouvrables comme auparavant. Les agences mandatées seront en mesure de reprendre les passeports une fois que le visa aura été délivré. Cette mesure, à priori provisoire jusqu’au 24 mars 2014, est liée aux relations diplomatiques avec ces pays.
(25 février 2014)
Cette mesure a été levée : les citoyens de nationalité française et allemande n’on plus besoin de se rendre à l’Ambassade de Chine.

Stagiaires en Chine et type de visa

Le 1er septembre 2013, de nouvelles directives en matière de visa sont entrées en vigueur. Suite à un certain nombre de cas survenus récemment, il s’avère que les personnes qui souhaitent accomplir des stages en République populaire de Chine doivent demander un visa de type « Z », c’est-à-dire un visa de travail.
Voir les détails dans le site de l’Ambassade de Chine.
(31 janvier 2014)

Taiwan – Des données biométriques recueillies aux ports et aéroports dès 2014

Les ressortissants étrangers devront bientôt donner leurs empreintes digitales et se faire photographier, à chaque fois qu’ils franchiront les frontières, a indiqué un responsable de l’Immigration. Des machines ont déjà été mises en place par la police des frontières dans l’aéroport international de Kaohsiung, où leur usage sera généralisé à partir du 18 décembre prochain. Les nouvelles procédures de vérification d’identité seront progressivement étendues à l’ensemble des ports et aéroports de Taiwan.
Communiqué du 26 novembre 2013 de Taiwan Info.

Changements dans la procédure de visa pour la RPC à partir du 1er septembre 2013

De nouvelles directives et un formulaire adapté entreront en vigueur ce jour-là. Prière de se référer à la page explicative du site de l’Ambassade de la République populaire de Chine.
Parmi les documents de base à présenter, prière de prendre note qu’il faut maintenant fournir une photocopie de la page principale du passeport.
(30 août 2013)

Visa de transit de 72 heures à Beijing et Shanghai

Depuis le 1er janvier 2013, Beijing et Shanghai autorisent les passagers en transit venant de 45 pays, dont la Suisse, à rester dans ces deux villes pendant 72 heures sans visa. Pour Shanghai, cette possibilité existe aux aéroports de Hongqiao et Pudong. Pour bénéficier de cette facilité, les passagers en transit doivent être en possession d’un billet confirmé pour un pays tiers et, s’il y a lieu, d’un visa pour ce pays. Ils ne sont pas autorisés à quitter la municipalité de Beijing ou celle de Shanghai et doivent en repartir dans les 72 heures à destination du pays tiers pour lequel ils possèdent une réservation.
Voir l’article du 1er janvier 2013 en anglais de l’agence Xinhua.

Avis de l’Ambassade de la République populaire de Chine en date du 31 août 2012

« A partir de la seconde décade de septembre 2012, le Service consulaire de l’Ambassade de la République populaire de Chine en Suisse commencera à accepter le paiement par carte bancaire. Pendant la période de transition (jusqu’au 7 octobre 2012), vous pourriez encore régler le paiement en espèces. A compter du 8 octobre 2012, seul le paiement effectué par les cartes bancaires suivantes sera accepté : MasterCard, Visa/Visa Electron, Diners Club/Discover, Union Pay, Maestro et V Pay etc. »

 

Procédure

Depuis 2000, la procédure pour l’obtention des visas requiert de se rendre à l’Ambassade de Chine à Berne, respectivement au Consulat de Chine à Zurich, pour accomplir les démarches nécessaires.

Le site de l’Ambassade informe en détail : français, allemand et chinois :

Documents requis

passeport (valable au moins six mois après la date de voyage et 2 pages vierges consécutives) ;
photocopie de la page principale du passeport, ainsi que de la page contenant la photographie si celle-ci est séparée de la page principale ;
attestation de résidence ou du permis de séjour (applicable aux personnes qui ne ne déposent pas la demande dans leur pays de citoyenneté) ;
photocopie des anciens passeports et visas chinois (applicable aux personnes qui avaient la nationalité chinoise et ont obtenu une nationalité autre) ;
Les 16 types de visa ayant chacun des exigences propres, prière de lire attentivement la notice explicative figurant dans le site de l’Ambassade de la République populaire de Chine.
 

frais

Depuis le 1er mai 2010, les prix des visas sont les suivants :

Visa

par personne

par personne
(pour les citoyens
des États-Unis)

une entrée
(valable trois mois)

70 CHF

150 CHF

deux entrées
(valable six mois) 

70 CHF

150 CHF

multiples entrées
(valable six mois)

70 CHF

150 CHF

multiples entrées
(valable une année)

70 CHF

150 CHF

Service urgent
24 heures
+ 40 CHF
Service exprès
2-3 jours
+ 30 CHF

Le traitement accéléré avait été supprimé le 5 juillet 2012 et réintroduit le 22 février 2017.
remarques (à lire attentivement), en particulier:
le délai d’obtention du visa est de 4 jours ouvrables
les demandes transmises par courrier postal ne sont pas acceptées.
une tierce personne peut faire la demande et retirer le visa.
où se rendre?
Section consulaire de l’Ambassade Chine, Lombachweg 23, 3006 Berne
Heure d’ouverture : 9h-12h
Tél: 031 351 45 93 (numéro joignable de 14h30 à 15h30, lundi – vendredi)
pour les cantons de BE,  BL, BS, FR, GE, JU, NE, NW, OW, SO, TI, UR, VD et VS.
Consulat de Chine à Zurich, Seestrasse 161, 8002 Zurich
Heure d’ouverture : 9h-12h
Tél : +41 44 209 15 00
pour les cantons de AG, AI, AR, GL, GR, LU, SG, SH, SZ, TG, ZG, ZH et le Liechtenstein.

Hongkong

Les informations sont disponibles dans le site officiel du Immigration Department.
Les citoyens suisses n’ont pas besoin de visa pour les séjours inférieurs à trois mois
Pour plus de détails.

Taiwan

Les divers visas et permis délivrables (visa, visa visiteur simple entrée ou multiple entrées, visa résident, permis de travail) sont présentés dans le site de la Délégation culturelle et économique de Taipei en Suisse.

Pour la Suisse, les démarches se font auprès de la Délégation culturelle et économique, Kirchenfeldstrasse 14, 3005 Berne
Tél. +41 31 382 29 27 et 382 29 12 Fax +41 31 382 15 23
Courriel taipei.delegation@bluewin.ch

Les citoyens suisses sont mis au bénéfice d’une exemption de visa pour un séjour allant jusqu’à 90 jours, sans extension possible. Avec les conditions suivantes:
– être en possession d’un passeport valable pour au moins 6 mois après le séjour prévu ;
– avoir confirmé ses billets de retour, par air ou par mer ; ou billets et visas pour la destination suivante.

Certificats et légalisations

Voir la page correspondante du site de l’Ambassade de Chine en Suisse.
À signaler toutefois que certaines des informations fournies dans les liens de cette dernière page concernent la situation française.

Archives

Avis de l’Ambassade de la République populaire de Chine en date du 28 juin 2012

« Compte tenu des restrictions sur les visas dans certains Etats Schengen vis-à-vis des citoyens chinois et selon le principe de réciprocité, à partir du 5 juillet 2012, les procédures de demandes de visa chinois type express et urgent seront provisoirement suspendues aux citoyens des 16 pays suivants : la Suisse, les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne, le Portugal, l’Espagne, le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Norvège, la Suède, la Grèce, la République tchèque, l’Estonie et l’Autriche.

Le traitement d’une demande de visa d’entrée prendra 4 jours ouvrables. L’Ambassade de Chine à Berne et le Consulat général de Chine à Zurich appliqueront le règlement susmentionné en même temps.

Les procédures de visa express et urgent pour les passeports français et américain sout toujours suspendues. »
Cette mesure a été levée pour les citoyens suisses le 19 octobre 2016.


Pour mémoire…

Dès le 10 mai 2010, des règles supplémentaires pour l’obtention du visa par des titulaires du passeport français sont appliquées.
Notification de l’Ambassade de Chine en France du 12 mai 2010.

En 2008

Suite aux tensions survenues dans la période précédant les Jeux olympiques de Beijing en 2008 :

En date du 14 avril 2008, la RPC avait changé ses exigences pour obtenir un visa. Voir la notification ci-dessous.
Au 29 novembre 2008, cette notification ne figurait plus dans le site de l’Ambassade de Chine. La situation semblait revenir à la normale.

Notification
2008/04/14
À partir du 15 avril de 2008, tous les citoyens suisses demandant un visa chinois doivent présenter, au service de visa de l’Ambassade, leurs bulletins de réservation d’hôtel en Chine et leurs billets d’avion aller-retour. Pour ceux qui rendent visite à un membre de leur famille en Chine, il est nécessaire de fournir une pièce d’attestation du lien de parenté. Pour ceux qui demandent un visa d’affaires, la présentation de la lettre d’invitation délivrée par une autorité chinoise compétente est obligatoire. Pour toute personne de nationalité non suisse, il est nécessaire de présenter sa carte de séjour de longue durée en Suisse lorsqu’elle demande un visa chinois.

Par ailleurs, ces nouvelles directives en matière de visa entraînèrent des désagréments assez conséquents aux visiteurs habituels, en particulier ceux du monde économique. Raison pour laquelle, aAfin de connaître l’impact de ces mesures, SwissCham Beijing sollicita l’avis des personnes et entreprises concernées par l’intermédiaire d’un sondage exprès de SwissCham Beijing.
(7 mai 2008)

D’après les informations que SinOptic a pu obtenir, voici ce qu’on peut préciser en plus (mai 2008) :

  • le visa collectif n’est pas supprimé ;
  • pour les demandes de visa, billet d’avion (ce qui était déjà le cas) et attestations de réservation d’hôtel (nouvelle exigence) ;
  • les visas simple et double entrée restent limités à 60 jours ;
  • en principe, les visas multiples entrées sont accordés de manière plus restrictive ;
  • la durée des visas de tourisme et d’affaires n’excède pas deux mois.

En résumé, les directives ne changent pas fondamentalement. La pratique et les contrôles deviennent plus stricts. En outre, il faut comprendre que :

  1. les demandes risquent de prendre plus de temps pour être accordées ; il vaut mieux par conséquent entreprendre les démarches nécessaires assez tôt ;
  2. il convient de se conformer strictement aux conditions demandées ;
  3. pour certains types de visas, ce sera davantage du cas par cas.

Depuis le 14 avril 2008, les directives en matière d’obtention de visa chinois en Suisse ont été renforcées.
Au 29 novembre 2008, cette notification ne figure plus dans le site de l’Ambassade de Chine. La situation semble revenir à la normale.

En outre, dès le 1er mai 2008, une nouvelle réglementation de l’Administration chinoise de l’aviation civile (CAAC) entre en vigueur pour tous les vols domestiques en RPC : un seul bagage à main de dimensions 20 x 40 x 55 cm et d’un poids maximal de 5 kilos est accepté en classes économique et affaires, deux en première classe.