Les dossiers de SinOptic :

Tisanes amincissantes à base d’herbes chinoises

//Tisanes amincissantes à base d’herbes chinoises
Tisanes amincissantes à base d’herbes chinoises 2017-08-15T08:52:15+00:00

Santé
Tisanes amincissantes composées d’herbes chinoises

Dans un article du Temps du 6 février 2001, Un test pour détecter les tisanes chinoises mortelles, le risque de consommer certaines de ces préparations est rappelé. Le problème vient de la confusion lors de leur production entre deux plantes chinoises: Stephania tetrandra (hanfangji) etAristolochia fangchi (guangfangchi). La première est sans danger, la seconde est très toxique (graves atteintes des fonctions rénales) et cancérigène, car elle contient de l’acide aristolochique.

L’Institut de pharmacognosie et phythochimie de l’Université de Lausanne a mis au point deux méthodes pour détecter la présence de la substance incriminée dans les tisanes ou les gélules. L’une d’elles peut être utilisée en pharmacie. Le Journal suisse de pharmacie publiera prochainement le protocole de ce test.

Les personnes qui souhaiteraient faire analyser une tisane chinoise peuvent adresser un échantillon à
Institut de pharmacognosie et de phytochimie
BEP
Université de Lausanne
CH-1015 Lausanne