Santé
Pneumonie atypique
Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS)
Situation en RPC

Cette page regroupe les informations directement en relation avec la situation en République populaire de Chine, dans la zone administrative spéciale de Hongkong et à Taiwan: indications pour la communauté suisse, conséquences du SRAS, statistiques, données générales, documents de l'OMS, adresses utiles, liens vers les sites des autorités sanitaires.

Informations aux ressortissants suisses

  • Ambassade de Suisse en Chine
    pages en allemand, en anglais et en français, actualisées le 17 juin 2003.
    La situation sur place s'améliore (4 juin 2003).
    L'Ambassade communique que des restrictions de déplacement sont entrées en vigueur dans certaines villes, réparties sur tout le territoire, afin de limiter la venue de personnes arrivant de zones contaminées (30 avril et 12 mai 2003).
  • Consulat de Suisse à Shanghai
    page actualisée le 26 juin 2003.
    Les déplacements deviennent plus faciles, en particulier pour les personnes résidant à Shanghai. Des listes d'hôpitaux de référence et de lignes téléphoniques d'urgence sont fournies pour le Zhejiang (30 mai 2003).
    Le Consulat fournit le détail des zones touchées, villes et provinces, selon une liste fournie par le Ministère de la santé (pdf, 1 p., 12 kb, 21 mai 2003).
    Il rapporte aussi le compte rendu d'une rencontre organisée le 20 mai avec M. Han Zheng, Maire de Shanghai. Plusieurs questions pendantes ont été abordées (zones contaminées, différences de traitement, transit aéroportuaire, nettoyage, coordination dans la région du Delta du Yangzi, etc., 20 mai 2003).
    Des précisions sont données sur les règles qui régissent les déplacements, tant à l'intérieur du pays que sur le plan international, et les quarantaines.
    Les informations diffusées le 25 avril faisaient état d'une séance d'information tenue à Shanghai avec la délégation de l'OMS après sa visite d'évaluation.
    L'Ambassade et le Consulat prient les ressortissants suisses présents en Chine qui souhaitent recevoir par courrier électronique les informations relatives au SRAS d'inscrire auprès de l'Ambassade (vertretung@bei.rep.admin.ch) ou du Consulat (vertretung@sha.rep.admin.ch).
  • A Taiwan, depuis le 28 avril, les passagers arrivant en avion depuis le Canada, Hongkong, la Chine, Singapour et le Vietnam sont obligatoirement placés en quarantaine pour dix jours. L'attribution facilitée de visas sera également retirée pour les Américains et les Européens vivant dans des régions frappées par le SRAS (2 mai 2003).Les passagers arrivant dans un aéroport international sont priés de se soumettre à un contrôle de température afin de détecter les cas de SRAS. Information du Trade Office of Swiss Industries (TOSI), Taiwan (11 avril 2003).

Conséquences du SRAS

  • Chine populaire
    - Campagne de récolte de dons pour lutter contre le SRAS, lancée en mai par la Chambre de commerce Suisse-Chine de Beijing et la Swiss Society Beijing. L'argent récolté a été remis à l'UNICEF lors d'une cérémonie officielle le 11 juillet par M. Dominique Dreyer, Ambassadeur de Suisse en Chine et M. Cyrill Eltschinger, Président de la Section pékinoise de la Chambre de commerce Suisse-Chine. Communiqué de presse du 11 juillet 2003 (pdf, 2 p., 203 kb) .
    Les fonds sont destinés à un programme préventif et éducatif de longue durée destiné aux enfants et familles défavorisés en milieu rural. Cette action, fruit d'une initiative conjointe d'UNICEF-Chine et du National Patriotic Health Campaign Committee Office (NPHCCO), vise à distribuer un million de savons médicaux, afin de promouvoir l'hygiène personnelle et la prévention générale. Présentation et état de la récolte de fonds (pdf, 2 p., 174 kb), de la campagne "un million de savons" (pdf, 2 p., 73 kb) et liste des donateurs (2 p., 161 kb).
    - Les numéros 142, 143, 144, 145 et 146 du Chinese Business Briefing (2, 9, 16, 23 et 30 juin 2003).
    - Le Tibet reprend ses activités touristiques, lesquelles avaient été stoppées le 25 avril 2003 (22 juin 2003).
    - Le Chinese Business Briefing n° 141, suite des conséquences (26 mai 2003).
    - En visite à Beijing, Mme Calmy-Rey, cheffe du Département fédéral des affaires étrangères, annonce un don de produits désinfectants et de masques (DDPS), d'une part, et d'appareils médicaux pour le traitement des malades (ventilateurs d'alimentation en oxygène notamment - DDC), d'autre part, à l'intention de la province du Shanxi, une des provinces parmi les plus touchées par le SRAS (23 mai 2003).
    - Le Chinese Business Briefing n° 140, revue hebdomadaire fournie par la section économique et commerciale de l'Ambassade de Suisse en Chine, résume les derniers développements des effets économiques du SRAS et donne des indications sur les expériences faites à Beijing par la communauté économique suisse. Il signale également que le gouvernement prévoit des réductions ou des suppressions de taxes et d'impôts durant la période allant du 1er mai au 30 septembre 2003. L'Ambassade a reçu la confirmation que ces mesures s'appliqueront aussi aux compagnies étrangères établies en Chine (19 mai 2003).
    - Le Chinese Business Briefing n° 139 se penche sur l'impact économique, ses effets dans les entreprises et les mesures gouvernementales pour les combattre (12 mai 2003).
    - Le Chinese Business Briefing n° 138 décrit les principales conséquences du SRAS. Il fournit également de précieux conseils aux entreprises et aux particuliers qui doivent, malgré tout, poursuivre leurs activités (28 avril 2003).
    - Sources of Information on SARS, une page de synthèse, en anglais, de la Chambre de commerce Suisse-Chine.
    - La Chambre de commerce Suisse-Chine, section Shanghai, organisait le 15 mai dernier un séminaire sur le SRAS. Un résumé (pdf, 14 p., 515 kb) présente la situation à Shanghai, les règlements, des indications sur la maladie et les précautions à prendre, des recommandations pour les entreprises suisses (21 mai 2003).
  • Hongkong
    - Conséquences de l'épidémie de pneumonie atypique sur l'économie de Hongkong, un texte extrait de la fiche de synthèse sur Hongkong proposée par le seco (pdf, 3 p., 23 kb, 25 avril 2003).
    - Deux documents du Health, Welfare and Food Bureau de Hongkong décrivent les mesures prises pour faire face à la maladie, Government's Approach to the Control of SARS Outbreak (pdf, 6 p.,23 kb) et Severe Acute Respiratory Syndrome in Hong Kong - latest update (power point, 27 p., 1,2 M).
  • En Suisse
    - Le compte rendu de la conférence, organisée par la Section romande de la Chambre de commerce Suisse-Chine, l'Association Genève-Asie et SinOptic le 26 juin dernier, sur La crise du SRAS: impact, expériences en Chine et en Suisse, leçons à tirer est en ligne dans le site de la Chambre. Présentations, liens et photos sont aussi à votre disposition (10 juillet 2003).
    - SWISS suspend provisoirement ses vols vers Beijing (communiqué en français, en allemand et en anglais, 22 mai 2003).
    - MCH Foire Suisse SA, organisateur de Baselworld, salon mondial de l'horlogerie et de la bijouterie, et le Hongkong Trade Development Council ont déposé un recours contre la décision de l'Office fédéral de la santé publique du 1er avril 2003. Les mesures de protection avaient obligé 394 exposants à ne pas ouvrir leur stand. Une demande en dommages et intérêts est en cours d'examen (15 mai 2003).
    - Recommandations de l'OMS sur les règles pour les rencontres publiques (15 mai 2003)
    - Le Secrétariat d'Etat à l'économie (seco) a écrit aux cantons et aux caisses de chômage pour leur indiquer que le SRAS pouvait être un motif de mise au chômage partiel (6 mai 2003).
    - Manipulation des marchandises en provenance des zones affectées (pdf, 1 p., 85 kb), cette note a été révisée le 6 juin 2003:
    "L'Office fédéral de la santé publique, se basant sur les informations données par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) le 11 avril 2003, précise qu'en l'état actuel des connaissances, les marchandises, les produits et les animaux, en provenance des zones affectées par le SRAS ne présentent pas de risque pour la santé publique." (2 mai 2003).
    - Prévention de la transmission du SRAS dans le cadre des manifestations à caractère international en Suisse (pdf, 5 p., 82 kb, 30 mai 2003; pdf, 3 p., 63 kb, première version du 23 avril 2003).
    - Aéroports: pas d'autres mesures pour le moment (OFSP, pdf, 1 p., 38 kb, 25 avril 2003)

Statistiques générales

Voici un tableau donnant le nombre de cas et de décès cumulés par province, pour le 18.4 (chiffres cités lors de la conférence de presse du dimanche 20 avril 2003 par MM. GUO Qiang et ZHU Qingsheng , vice-ministres de la santé) et le dernier jour disponible.
Ci-dessous, à droite, les tableaux récapitulatifs.

cas annoncés le *18.4  décès 21.8 décès
Anhui     10 0
Beijing 339 18 2521 192
Chongqing     3 0
Fujian 3 0 3 0
Gansu     8 1
Guangdong 1304 46 1512 59
Guangxi 12 ? 22 3
Hebei     215 12
Henan 6 ? 15 0
Hubei     7 1
Hunan 2 ? 6 1
Jiangsu     7 0
Jiangxi     1 0
Jilin     35 6
Liaoning     7 2
Mongolie-intérieure 25 3 282 28
Ningxia 1 0 5 1
Shaanxi     12 0
Shandong     1 0
Shanxi 108 9 448 24
Shanghai 2 0 8 2
Sichuan 5 2 20 2
Tianjin     175 14
Zhejiang     4 1
Total RPC 1807 ** 79 5327 349
  19.4   21.8  
Hongkong 1358 81 1755 299
Macao     1 0
Taiwan 29 0 336 73

Evolution du nombre de cas et de décès pour les périodes suivantes:

  • le 18 septembre 2003, Taiwan a reclassifié l'ensemble des cas survenus. Il reste 336 cas confirmés, occasionnant 73 décès, contre 661 et 71 décès.
  • 14.7-21.8: aucun changement, excepté:
    - le 17.7 un décès à Hongkong et un cas attribué à une autre cause à Taiwan.
    - le 24.7, un cas attribué à une autre cause à Taiwan. Un décès à Beijing, le 27.7.
    - le 31.7, un cas reclassifié à Taiwan et le nombre de décès est revu à 72.
    - le 7.8, trois cas reclassifiés à Taiwan et le nombre de décès est revu à 71.
    - le 21.8, un cas reclassifié à Taiwan.
  • 07.7 au 13.7
  • 30.6 au 06.7
  • 23.6 au 29.6
  • 16.6 au 22.6
  • 09.6 au 15.6
  • 02.6 au 08.6
  • 26.5 au 01.6
  • 19.5 au 25.5
  • 12.5 au 18.5
  • 05.5 au 11.5
  • 28.4 au 04.5
  • 18.4 au 27.4

Sources

 

 

* A l'occasion d'une conférence de presse tenue à Beijing dimanche 20 avril 2003, MM. GUO Qiang et ZHU Qingsheng , vice-ministres de la santé, ont communiqué les chiffres des personnes atteintes par le SRAS qui figurent dans la première colonne du tableau ci-contre.
* * si le total des décès a été communiqué, tel n'est pas le cas pour les chiffres par province ou municipalité. Faute d'une statistique générale, plusieurs données ont dû être cherchées dans différents sites Internet pour compléter cette colonne.

Autres sources statistiques:

Situation générale en RPC

Après une (trop) longue période de silences et d'atermoiements, le gouvernement chinois avait repris les choses en main, en particulier dans la capitale. La conférence de presse citée ci-dessus en était le signe. L'une des premières mesures prises par le Conseil d'Etat futde réduire le congé allongé du 1er mai 2003. Simultanément, M. ZHANG Wenkang, ministre de la santé, et MENG Xuenong, maire de Beijing, furent démis de leurs fonctions au sein du Parti par le Comité central (20 avril 2003).
Un groupe spécial SRAS fut alors nommé, avec à sa tête Mme WU Yi, vice-premier ministre, secondé par M. HUA Jianmin, conseiller d'Etat et secrétaire-général du Conseil d'Etat. Mme WU Yi, en première ligne sur ce dossier, fut nommée Ministre de la santé le 26 avril 2003 sur proposition du Premier ministre M. WEN Jiabao [voir notre page sur le gouvernement chinois].

A partir de la dernière semaine d'avril 2003, les mesures de contrôle à l'intérieur du pays devinrent beaucoup plus sévères, rendant problématiques les déplacements entre provinces. Les quarantaines s'étendirent à plusieurs hôpitaux, écoles et quartiers. Dans certaines régions, des villages se barricadèrent pour repousser toute personne venant d'une zone contaminée. Des scènes d'émeutes se produisirent ici ou là (10 mai 2003). Pour davantage de détails, se référer aux informations de l'Ambassade et du Consulat de Suisse ci-dessus.

Pour prolonger la réflexion, lire le dossier spécial de vent de la Chine : «Le SRAS: chance ou drame de la Chine? Mutation d'un virus ou mutation d'un pays?» (3 juin 2003)

Documents de l'Organisation mondiale de la santé

Suivi de la situation du 4 avril au 28 décembre 2003

  • Un cas suspect est signalé à Guangzhou (site OMS - Asie-Pacifique, 28 décembre).
  • Un chercheur, qui travaillait dans un laboratoire militaire taiwanais où il étudiait cette maladie, est le premier cas enregistré depuis juillet 2003 (17 décembre 2003).
  • Mission conjointe sur le réservoir animal du SRAS et programme ultérieur (21 août 2003).
  • OMS - Taiwan retirée de la liste des zones présentant une transmission locale (5 juillet 2003).
  • L'OMS retire sa recommandation d'éviter Beijing, dernière région encore frappée par une telle mesure (24 juin 2003).
    L'Office fédéral de la santé publique suit cette même ligne le lendemain (25 juin 2003).
  • Documents de la conférence de Kuala Lumpur, dont les interventions de M. GAO Qiang, vice-ministre de la santé de la RPC, et du Dr Eng-kiong Yeoh, Département de la santé, Hongkong (17 juin 2003).
  • Situation à Taiwan - L'OMS lève sa restriction de voyage (17 juin 2003).
  • Situation en Chine - Dès ce jour, les recommandations de ne pas voyager dans le Hebei, la Mongolie-intérieure, le Shanxi et à Tianjin sont levées. Elles restent valables pour Beijing et Taiwan. Dans le même temps, le Guangdong, le Hebei, le Hubei, la Mongolie-intérieure, le Jilin, le Jiangsu, le Shaanxi, le Shanxi et Tianjin ne figurent plus dans la liste des zones présentant des cas de transmission locale (13 juin 2003).
  • Situation en Chine - Lors d'une conférence conjointe à Beijing ce jour, M. GAO Qiang, Vice-ministre de la santé, et M. David Heymann, Directeur de la Division des maladies transmissibles de l'OMS, ont présenté à la presse le bilan de la situation actuelle. On notait aussi la présence de M. QI Ziaoqiu, Directeur général du Département de contrôle des maladies du Ministère de la santé, et de M. Henk Bekedam, représentant de l'OMS en Chine. Le Dr Heymann a salué l'ouverture manifestée par le Ministère de la santé à l'égard de l'équipe de l'OMS et jugé "excellentes" les mesures de contrôle qui ont été prises pour contrôler et prévenir la propagation du SRAS. De nombreux problèmes et questions ont été abordées en commun (12 juin 2003).
    A partir du 7 juin, l'OMS ne publiera plus un décompte quotidien des nouveaux de SRAS et des décès qui y sont liés.
  • OMS - Situation en Chine - L'OMS coordonne une série de cours de formation à Beijing, afin de renforcer les infrastructures, en particulier les laboratoires chargés du diagnostic du SRAS. Bien que les cas et les décès soient en dimunition, l'OMS et les autorités chinoises restent préoccupéees par la situation de certaines régions ne bénéficiant pas de solides infrastructures sanitaires (2 juin 2003).
  • OMS - Situation en Chine - L'OMS reste prudemment optimiste quant à la maîtrise de l'épidémie en RPC. Récemment, un expert de l'OMS a estimé que Shanghai avait pris un grand nombre de mesures pour contrôler le SRAS. Les équipes sur place continuent d'examiner les procédures de suivi en zone rurale. Elles espèrent également se rendre dans d'autres régions touchées, telles Tianjin et le Shanxi (29 mai 2003).
  • OMS - Situation à Taiwan - Les efforts déployés font espérer que le pic est maintenant passé. Ces derniers jours, la forte croissance du nombre de cas s'expliquait par le changement dans la manière de les définir (28 mai 2003).
  • L'OMS lève ses mises en garde sur les voyages vers Hongkong et la province du Guangdong (23 mai 2003).
  • L'OMS signale que des équipes de recherche à Hongkong et Shenzhen ont détecté des coronavirus génétiquement semblables au coronavirus du SRAS dans deux espèces animales (civette et raton laveur). Ces dernières passent pour des délicatesses et sont souvent vendues pour la consommation humaine dans les marchés du Sud de la Chine (23 mai 2003).
  • OMS - Situation en Chine - Des experts de l'OMS de retour du Henan indiquent que la surveillance de proximité et les mesures de contrôle paraissent avoir un rôle important dans le faible nombre de cas enregistrés en Chine rurale.
    L'accroissement du nombre de cas à Taiwan s'explique en grande partie par le changement apporté dans la définition des cas, les "pendants" étant classés soit "suspects", soit "probables".Afin de renforcer le contrôle de l'infection au sein des structures hospitalières, du matériel de protection est acheminé en toute urgence depuis la Thaïlande. L'OMS enverra des experts supplémentaires dans les jours qui viennent (22 mai 2003).
  • L'OMS étend à l'ensemble de Taiwan les recommandations qui touchaient depuis le 8 mai la ville de Taipei (21 mai 2003).
  • OMS - Situation en Chine - Une visite d'experts de l'OMS au Guangxi a pu constater une forte mobilisation tant de la population que des autorités sanitaires. Le système de surveillance, les procédures de diagnostic, le traitement et le contrôle de l'hygiène sont adéquats. Il reste des éclaircissements sur la manière dont certains cas sont définis et des améliorations devront être apportées à certaines mesures de lutte contre l'infection.
    Une autre équipe d'experts s'est rendue à Taiwan qui a enregistré une forte hausse des cas de SRAS ces derniers jours. Des insuffisances, en particulier dans les salles d'urgence, peuvent constituer une des raisons de cet accroissement. Les autorités sanitaires de l'île ont renforcé les mesures de précaution et ont reçu l'aide des experts de l'OMS, afin que les protocoles mis en place à Singapour et à Hongkong soient aussi utilisés à Taiwan (19 mai 2003).
  • OMS - Le Hebei est ajouté à la liste des régions où il est recommandé de ne pas voyager.
    Par ailleurs, les 16 et 17 mai, une consultation a eu lieu sous l'égide de l'OMS, afin de faire le point sur la dynamique de la contagion, ainsi que sur l'adéquation des mesures de contrôle (17 mai 2003).
  • OMS - Situation en Chine - Les chiffres montrent une diminution du nombre de cas à Beijing. Pourtant, il serait prématuré d'en conclure une tendance générale à la baisse. Des diagnostics erronés pourraient l'expliquer. Les experts de l'OMS craignent que des patients ne montrant pas d'atteintes sévères ne soient pas classés comme SRAS ou que le manque d'expériences avec la maladie conduisent les praticiens à exclure des cas probables.
    Une étude réalisée à Hongkong montre trois phases dans l'évolution de la maladie. (16 mai 2003).
  • OMS - Situation en Chine - Un groupe d'experts de l'OMS fait un premier constat après sa visite dans le Hebei: une approche singulière a été adoptée qui repose sur l'appui des communautés locales; un suivi méticuleux a été mis en place; les hôpitaux suivent scrupuleusement les directives nationales, si bien que le taux de contamination au sein du personnel soignant est bas (< 10%) (14 mai 2003).
  • OMS - Situation en Chine - Malgré une diminution du nombre de cas à Beijing, il est prématuré de penser que l'extension du SRAS y est jugulée. Plusieurs facteurs liés à la propagation du virus restent peu clairs. Par exemple: la moitié des nouveaux cas ne semble pas avoir été en contact avec un malade atteint par le SRAS. L'OMS et les autorités de la capitale poursuive leurs efforts pour améliorer l'analyse des données (10 mai 2003).
  • OMS - Situation en Chine - Le Dr Jong-Wook Lee, futur directeur général de l'OMS, rencontre à Beijing Mme WU Yi, vice-premier ministre et ministre de la santé; visite d'une délégation de l'OMS dans le Hebei (évaluation de la surveillance et de la déclaration des cas, visite d'hôpitaux pour examiner la prise en charge des patients et les mesures de contrôle de l'infection) (9 mai 2003).
  • L'OMS étend ses recommandations de ne pas voyager aux régions suivantes: la province de Mongolie-intérieure, les villes de Tianjin et Taipei (8 mai 2003).
  • Situation à Hongkong et en Chine - description des mesures prises à Hongkong, leur efficacité pouvant expliquer la baisse du nombre de nouveaux cas; certaines provinces montrent une augmentation de nombre de patients atteints (Hebei, Shanxi, Mongolie-intérieure); une visite de l'OMS est prévue au Hebei, où réside une forte une population flottante constituée de travailleurs migrants (6 mai 2003).
  • Recherches sur la survie du virus du SRAS, situation en Chine - nombre de cas, 16'000 personnes en quarantaine à Beijing, craintes pour des provinces moins dotées (Gansu, Jiangxi) pour faire face au problème du SRAS (5 mai 2003).
  • Situation en Chine - augmentation du nombre de cas en Mongolie-intérieure, nécessité de modifier la prise en charge des patients en salles d'urgence, l'OMS aide les autorités sanitaires de Beijing à approfondir l'analyse épidémiologie (2 mai 2003).
  • Situation en Chine - nombre de cas, développement d'une base de données centrale, aide aux hôpitaux du Nord et de l'Ouest, mesures préventives à Shanghai (1er mai 2003).
  • Situation en Chine (29 avril 2003)
  • Situation à Shanghai, à Hongkong et au Vietnam (26 avril 2003)
  • Situation en Chine (24 avril 2003)
  • L'OMS étend ses recommandations de ne pas voyager à Beijing et à la province du Shanxi (23 avril 2003), après celles qu'elle avait émises le 2 avril.
    L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) suit cet avis le même jour.
  • Chine: nouveaux chiffres, congés du 1er mai réduits (21 avril 2003)
  • Situation en Chine, état des connaissances scientifiques et cliniques (14 avril 2003)
  • Rapport intermédiaire de l'équipe de l'OMS qui s'est rendue en Chine (9 avril 2003)
  • Point sur les cas enregistrés en Chine (4 avril 2003)
  • L'OMS annonce aussi qu'elle vient d'obtenir une pleine collaboration des autorités chinoises. Le même jour, elle indique qu'une équipe a reçu l'autorisation de se rendre au Guangdong et que de nouvelles données épidémiologiques lui ont été transmises (4 avril 2003).
Statistiques 
détaillées
Liste détaillée des préfectures
et villes touchées
(pdf, 4 p., 11 kb) 
carte de la répartition des cas en RPC
  4 juin 2003 6 juin 2003 +
Courbe épidémique pour la RPC
entre le 1er février et le 5 juin
  3 juin 2003 5 juin 2003
  2 juin 2003 4 juin 2003
  1er juin 2003  
  31 mai 2003 2 juin 2003
  29 mai 2003 31 mai 2003
  28 mai 2003 30 mai 2003
  27 mai 2003 29 mai 2003
  26 mai 2003  
  25 mai 2003  
  22 mai 2003  
  20 mai 2003 (pdf, 5 p., 24 kb).  
  19 mai 2003 (pdf, 5 p., 24 kb).  

Adresses utiles en Chine

Sources sanitaires chinoises