Articles et ouvrages spécialisés – 2020

Harro VON SENGER 36 Strategeme für Juristen
Jean François BILLETER Pourquoi l’Europe, Réflexions d’un sinologue

 


36 Strategeme für Juristen
Harro VON SENGER, Berne, Éditions Stämpfli, 2020, 299 p., CHF 78,–
ISBN: 978-3-7272-1602-2

Présentation extraite du site Internet de l’éditeur:
« Die Symbiose von Weisheit und List: Der Klassiker der chinesischen Lehre von den Listen erstmals für Juristen.
Strategem bedeutet Kriegslist, Kunstgriff, Trick. In China ist das Durchschauen und Anwenden einer List hoch angesehen. Chinesen bedienen sich der Strategeme seit Jahrtausenden und haben sie im Laufe der Zeit immer weiter verfeinert. Sie ermöglichen kluges Planen und geschicktes Reagieren in alltäglichen und nichtalltäglichen juristischen und politischen Situationen. In den «36 Strategemen für Juristen» finden westliche Leser nicht nur Zugang zu einer bewährten Planungskunst der Chinesen, sondern sie können aus deren Umgang mit List auch viel für und über sich selbst lernen.
«Die Bergpredigt ist nicht das Leitmotiv des täglichen Lebens. Sie ist kontrafaktisch. Der chinesische Katalog der 36 Strategeme dagegen arbeitet mit Tatsächlichkeiten. Gestützt auf die Listkunde aus dem Reich der Mitte zeigt das Buch die hierzulande nicht wahrgenommene Bandbreite von List in Recht und Politik auf. » » »La symbiose de la sagesse et de la ruse: ce classique chinois paraît pour la première fois dans une version destinée aux avocats.
Stratagème signifie ruse de guerre, artifice et combine. En Chine, déchiffrer et appliquer une astuce est très apprécié. Les Chinois utilisent cette stratégie depuis des millénaires et l’ont affinée au fil du temps. Elle permet une planification et une réactivité judicieuses dans des situations juridiques et politiques du quotidien et dans ce qui sort de l’ordinaire. Dans ces «36 Strategeme für Juristen», les lecteurs occidentaux trouveront non seulement un accès à cet art éprouvé de la planification, mais ils pourront également apprendre beaucoup de choses sur eux-mêmes et pour eux-mêmes en s’intéressant à la ruse.
«Le Sermon sur la montagne n’est pas le leitmotiv de la vie quotidienne. Cela va à l’encontre des réalités. Le catalogue chinois des 36 stratagèmes, en revanche, fonctionne avec des faits. Basé sur l’art de la ruse cher à l’empire du Milieu, le livre montre son étendue alors qu’elle n’est pas prise en compte dans le droit et la politique ici-même. » »
[traduction par SinOptic]

M. Harro VON SENGER est professeur émérite, ancien professeur de sinologie à l’Université de Fribourg-en-Brisgau (Allemagne) et expert du droit chinois à l’Institut suisse de droit comparé à Lausanne.

Autres publications présentées dans le site SinOptic :

Harro VON SENGER - 36 Strategeme für Juristen

Pourquoi l’Europe, Réflexions d’un sinologue
Jean François BILLETER, Paris, éditions Allia, 2020, 140 p., € 8,50
ISBN: 979-10-304-2232-0
(en librairie le 2 janvier 2020)

Dans ce nouvel essai, le sinologue prend du champ tout posant des questions de fond. En voici le début:
«Les réflexions que voici portent sur la Chine, puis sur l’Europe; sur le passé chinois, puis sur l’avenir de l’Europe. Je considère que le passé chinois se caractérise principalement par une tradition politique. Par elle s’expli­quent la continuité de l’histoire chinoise et le caractère propre de la Chine. Je vais la com­parer avec notre tradition politique. Ce sera le moyen de faire ressortir ce qui les distingue et d’éclairer le présent, car aujourd’hui elles s’affrontent. Elles se heurtent en Chine même depuis un siècle. Maintenant que la Chine est devenue une grande puissance et qu’elle étend partout son influence, elles s’affrontent aussi en Europe.

En Chine, les forces de progrès, qui se sont continûment inspirées de notre tradition poli­tique depuis une centaine d’années, ont subi défaite sur défaite. L’ambition des hommes qui sont au pouvoir à Pékin aujourd’hui est de les vaincre une fois pour toutes en Chine et de les affaiblir partout ailleurs. Leur premier intérêt est de faire disparaître toute idée susceptible de remettre en question leur pouvoir. Le fan­tôme de la liberté ne doit plus surgir nulle part. Leur deuxième intérêt est de faire main basse sur toutes les ressources qu’il leur faut pour faire de la Chine la première puissance et pour qu’elle le reste. Ils savent ce qu’ils veulent tandis que l’Europe ne sait plus où elle va. Elle n’a pas de vision de son avenir. Cette situation m’inquiète doublement. D’abord parce que je suis Européen et que l’Europe est menacée. Ensuite et plus profondément, parce que, si elle cédait aux mauvaises passions qui renaissent sans cesse en elle et aux puissances extérieures qui veulent la diviser et la dépecer, bref si elle perdait la maîtrise de son destin, quelque chose d’essentiel serait perdu. Je sou­haite dire quoi.»

Jean François BILLETER, professeur honoraire de l’Université de Genève et fondateur des études chinoises dans cette université.
Jean François BILLETER - Pourquoi l'Europe, Réflexions d'un sinologue