Les dossiers de SinOptic :

2015

2015Sinoptic Admin2018-05-19T16:01:18+00:00

Articles et ouvrages spécialisés – 2015

Croix-Rouge suisse 26 years in Tibet
A documentation of the Swiss Red Cross programme in Tibet from 1988 to 2014
Denis RAMSEYER
et André GUILHEM
Derrière la Grande Muraille
Mongolie et Chine au temps des premiers empereurs
Augustin ROMANESCHI The Exchange Student’s Guide to China: Be Prepared for your Year Abroad
Bertil GALLAND États-Unis, Chine, les régions cardinales
POIZAT-XIE Honghua Vocabulaire du chinois contemporain 3
Exercices pour la préparation au HSK
Catherine LOUIS
et Claudia BERGER
Le Grand imagier chinois
Géraldine BORIO
et Caroline WÜTRICH
Hongkong in Between
Basile ZIMMERMANN Waves and Forms
Electronic Music Devices and Computer Encodings in China
LI Xin, Université de Bâle et
Université normale de l’Est de la Chine
The Late Qing Empire Through the Lens of a Swiss
Emmanuelle WERNER GILLIOZ Au-delà des cerfs-volants
Chronique d’une étrangère en Chine

26 years in Tibet
A documentation of the Swiss Red Cross programme in Tibet from 1988 to 2014

Berne, Croix-Rouge suisse, 2015, 144 p.

Réalisée pour les amis et soutiens du programme Tibet, cette documentation n’est pas en vente.

« Après la fermeture du programme Tibet de la Croix-Rouge suisse en avril 2014, l’idée est apparue de saisir ce chapitre important de l’histoire de la Croix-Rouge suisse. […] Cet ouvrage informe d’une part des activités de la Croix-Rouge suisse au Tibet et illustre d’autre part les souvenirs personnels des membres de l’équipe. » peut-on lire dans les instructions de lecture données au début du texte.

Le livre s’ouvre sur un éditorial de M. Markus MADER, directeur de la CRS, qui est suivi par un avant-propos de M. Anton WENGER, chef du Département de la coopération internationale de de 1970 à 1993. Il parcourt les nombreux projets conduits au fil des années : travailleurs ruraux de santé, médecine traditionnelle tibétaine, soins oculaires, maladies sexuellement transmissibles, approvisionnement en eau et hygiène, promotion de la santé, etc.

Les pages font place à une constellation de photographies, qui donnent presque vie aux personnes qui se sont dévouées corps et âme durant ces 26 années de présence sur le Toit du monde.

Note : pour avoir visité l’antenne de la Croix-Rouge suisse à Shigatse (ou Xigaze) en août 2009, le rédacteur de ces lignes est fortement attristé par la fin abrupte donnée à cette magnifique aventure. Plutôt que d’autoriser une sortie douce et progressive, le cordon a été coupé net. Malgré de nombreuses interventions auprès des instances habilitées, rien n’a pu être fait. Même des adieux sur place ont été refusés aux animateurs et responsables de la CRS. En Chine, on dit pourtant qu’on n’oublie pas les vieux amis. Malheureusement, il faut croire que certains ont été frappés d’amnésie.

Croix-Rouge suisse - 26 years in Tibet

Derrière la Grande Muraille
Mongolie et Chine au temps des premiers empereurs

Denis RAMSEYER et André GUILHEM, Hauterive, Éditions du Laténium, 2015, 92 p.
Catalogue de l’exposition présentée du 23 octobre 2015 au 29 mai 2016.
ISBN 978-2-9701062-0-3

«Au 3e siècle avant J.-C., les Xiongnu, cavaliers des steppes de Mongolie, se montrent très belliqueux envers leurs voisins du sud. Pour se protéger des attaques de ces redoutables tribus, Qin Shi Huangdi, premier empereur de Chine, fait construire en un temps record une longue fortification. A sa mort et durant quatre siècles, Xiongnu et Han ne cesseront de s’affronter, engageant tantôt des conflits meurtriers, proposant tantôt des traités de paix et des alliances. De cette rivalité entre une civilisation tournée vers le nomadisme et le pastoralisme au nord, et une civilisation sédentaire et citadine, tournée vers l’agriculture au sud, vont s’affirmer deux mondes étonnants qui connaîtront chacun à leur manière un développement artistique, technique et économique hors du commun.

L’exposition du Laténium présente quelques-uns des thèmes majeurs qui ont marqué l’histoire la Mongolie et la Chine il y a plus de 2’000 ans: le développement dans le monde des steppes d’un art animalier particulièrement expressif et dynamique; la construction de la Grande Muraille, qui a débuté au 7e siècle avant J.-C. et s’est continuellement agrandie jusqu’au 17e siècle ; la création de deux Empires rivaux ; l’aménagement de tombes aristocratiques xiongnu et han somptueuses qui ont livré un mobilier d’une grande qualité ou encore l’ouverture d’une voie reliant la Chine à la Méditerranée qu’on appellera plus tard la Route de la Soie.»

Voir le communiqué du 20 octobre 2015 de la Chancellerie d’État de la République et Canton de Neuchâtel et du Laténium.

Denis RAMSEYER, conservateur adjoint du Laténium, chargé de cours à l’Institut d’archéologie de l’Université de Neuchâtel, directeur de la Mission suisso-mongole à Boroo Gol (Mongolie)
André GUILHEM, conservateur pour les arts asiatiques à l’Agence France-Muséums / Louvre Abou Dabhi, membre associé CNRS – URM 7041 « ArScAn », enseignant à l’École du Louvre.

Denis RAMSEYER et André GUILHEM - Derrière la Grande Muraille

The Exchange Student’s Guide to China: Be Prepared for your Year Abroad
Augustin ROMANESCHI, Amazon Digital Services, 2015, 46 p., prix de la version Kindle : US$ 3,40.
ASIN B00TNDHHC4
Achat sur Amazon.

Présentation rédigée par l’auteur, que nous remercions :
« Most people have only a vague understanding of China. I know I did. When I moved there, I couldn’t find any easy-to-read books to help me and other exchange students navigate this exciting adventure. I lacked a lot of basic information that would have helped me settle in China more smoothly. Fortunately, my lack of knowledge didn’t have serious consequences, because my previous travel experience helped me make good decisions. But not everyone will have that ability.

This book will provide you all the information you need to go in China. »

M. Augustin ROMANESCHI a bénéficié d’un programme d’échanges entrel’Université de Fribourg et la East China University of Political Science and Law. Il travaille actuellement en Colombie dans une entreprise suisse d’équipements médicaux.

Augustin ROMANESCHI - The Exchange Student's Guide to China: Be Prepared for your Year Abroad

États-Unis, Chine, les régions cardinales
Deux portraits sur le vif :  » La machine sur les genoux « ,  » Les yeux de la Chine  »

Bertil GALLAND
Genève, Éditions Slatkine, 2015, 348 p., CHF 38,–.
ISBN 9782051027298

Présentation de l’éditeur :
« Ce livre réunit les portraits contrastés et datés des deux plus grandes puissances de la planète. Dans La machine sur les genoux, Bertil GALLAND découvre en journaliste débutant la démocratie américaine dans un zigzag par tous ses États, en 1958 et 1959. L’Amérique est surprise dans un temps de doute. Elle se voit dépassée par les Russes et leur Spoutnik. Elle cherche une solution au scandale de la ségrégation. L’auteur suit les politiciens en action, fait face à Eisenhower, observe les frères Kennedy brillant dans les commissions sénatoriales. Au bord du Mississippi, un Noël est vécu dans la misère des Noirs…

Treize ans plus tard, GALLAND parcourt en observateur aguerri une Chine sans touristes, devenue incompréhensible par les troubles et violences de la Révolution culturelle. Il écoute à Pékin des universitaires narrer les déchaînements sanglants des Gardes Rouges. Il rencontre Chou En-lai. En Mandchourie il passe une journée avec les Cambodgiens en exil : le prince Sihanouk et les Khmers Rouges ! Mais le pays s’entrouvre : sous le pouvoir absolu de Mao s’amorcent les retournements extraordinaires du régime communiste. Un séjour de l’auteur dans un village montagnard isolé lui révèle, en lumignon, l’esprit d’entreprise des Chinois qui va exploser au XXIe siècle. Selon la règle du grand reportage, servi ici par une écriture très libre, on ne trouve en ces pages, strictement, que des choses personnellement vues et entendues. Nous percevons surtout au fil du livre les traits fondamentaux des USA et de la Chine, dont vont brusquement surgir les mutations planétaires du XXIe siècle. Et ces deux voyages dans les régions cardinales nous saisissent comme deux préludes aux bouleversements d’aujourd’hui. »

M. Bertil GALLAND est journaliste et éditeur, auteur de très nombreux écrits. Parmi ceux-ci, Les yeux sur la Chine, Payot, 1972.

Bertil GALLAND - États-Unis, Chine, les régions cardinales

Vocabulaire du chinois contemporain 3
Exercices pour la préparation au HSK – Série de mots pour le niveau 6 – Niveau avancé

POIZAT-XIE Honghua, Paris, L’Asiathèque, 2015, 252 p., € 34,–
ISBN 978-2-36057-059-1

Présentation de l’éditeur :
Le présent ouvrage est le dernier d’une série de trois volumes – Vocabulaire du chinois contemporain 1, 2 et 3 – correspondant respectivement aux niveaux 1-4, 5 et 6 du HSK tels qu’ils ont été définis dans les nouveaux syllabus publiés en 2010 par le Hanban, et les Confucius Institute Headquarters. Il vise à la connaissance des 2 500 nouveaux mots du HSK 6.

La lexicographie et la morphologie occupent une place plus importante dans ce volume car, au niveau avancé, les lecteurs doivent acquérir ce type de connaissances afin de pouvoir accroître rapidement et de façon importante leur vocabulaire. Ainsi les exercices ne se limitent pas aux 2 500 mots, on y trouve un petit nombre de termes qui ne font pas partie de la liste HSK 6. L’ensemble correspond grosso modo au niveau C2 du Cadre européen de référence pour les langues (CERL).

Les corrigés des exercices figurent en fin d’ouvrage. Comme pour les autres volumes, les enregistrements permettent un entraînement à la compréhension auditive et à l’expression orale.

L’auteure :
Mme POIZAT-XIE Honghua est chargée d’enseignement à l’Unité des études chinoises de l’Université de Genève et vice-directrice de l’Institut Confucius de Genève

Autres ouvrages de l’auteure :

POIZAT-XIE Honghua - Vocabulaire du chinois contemporain 3

Le Grand imagier chinois
Catherine LOUIS et Claudia BERGER, Paris, Picquier, 2015, 250 p., € 25,–
ISBN 2809710392
EAN 978-2809710397

Le mot de l’éditeur :
Savez-vous qu’en chinois, être sourd s’écrit avoir un dragon dans l’oreille ? Que se précipiter s’écrit un cheval qui rue dans une porte ? Et que pour écrire le caractère aimer, on place côte à côte la femme et l’enfant ?
Voici plusieurs centaines de caractères chinois, regroupés sous une quarantaine de « clés » : la clé de l’homme, de l’arbre, du bambou, de l’eau, de la main, du poisson ou du chat… L’ensemble compose une somme fascinante, gaie, instructive, pour comprendre, butiner page après page, regarder de près et en détail, rêver, jouer, imaginer. Sans limite d’âge !

Les auteures :
Le Grand imagier chinois, publié chez Picquier jeunesse en mai 2015, est une collaboration entre Catherine LOUIS, illustratrice de nombreux livres pour enfants, et Claudia BERGER, chargée d’enseignement du chinois moderne à l’Unité des études chinoises de l’Université de Genève. Catherine LOUIS, qui ne lit ni ne parle le chinois, trouve depuis longtemps la source de partie de son inspiration artistique dans les associations d’idées qu’offre l’agencement des parties des caractères entre elles. Claudia BERGER pratique le chinois depuis quelque trente ans, et elle s’intéresse à l’étymologie des caractères pour permettre aux apprenant-e-s de cette langue de retenir plus facilement les significations des mots, qui s’écrivent dans un système d’écriture très différent – dit « logographique » – de l’écriture phonétique ou alphabétique qu’utilise la langue française. Pour Le Grand imagier chinois, elle a fait une recherche des sens premiers de chacun des caractères choisis par Catherine LOUIS, et a ainsi commenté toutes les illustrations.

Catherine LOUIS et Claudia BERGER - Le Grand imagier chinois
Catherine LOUIS et Claudia BERGER - Le Grand imagier chinois

Hongkong in Between
Géraldine BORIO et Caroline WÜTRICH, Hongkong, Parallel Lab, 2015, 248 p., CHF 29,–
En chinois et en anglais.
ISBN 978-3-906027-77-7

Diffusion en Chine, Hongkong, Corée du Nord, Corée du Sud, Taiwan, Philippines et Japon : MCCM Creations
Autres pays : Park Books AG

Le mot de l’éditeur :
Géraldine BORIO et Caroline WÜTRICH vivent et travaillent à Hongkong depuis 2008 et 2010 respectivement. Leur bureau d’architecture Parallel Lab s’intéresse aux diverses formes d’occupation de l’espace urbain dans divers contextes à travers le monde. Leurs projets de recherche socio-architecturaux visent à renforcer l’importance et les chances de stratégies locales ascendantes (bottom-up).

Un de leurs récents projets est une étude sur la vie urbaine au niveau microscopique à Hongkong, en enquêtant sur l’utilisation des ruelles circulant entre des bâtiments de grande hauteur d’une ville densément construite. Ces voies de service et ces passages offrent un espace à une variété de petits métiers et entreprises. Cet espace semi-public permet des interactions sociales différentes et des rencontres informelles régies par d’autres règles que dans la ville prise en son ensemble. Hongkong in Between est une présentation très intéressante, presque artistique des conclusions tirées par Géraldine BORIO et Caroline WÜTRICH. Dessins en noir et blanc, schémas et plans, photographies en noir et blanc, ainsi qu’en couleur, textes qui montrent comment les gens de Hongkong occupent ces espaces intermédiaires. Le livre illustre également les interventions sociales ludiques et les expériences que les deux architectes-chercheuses ont réalisées au sein de leur projet.

Les auteures et éditrices:
Géraldine BORIO, née en 1981, est partenaire fondatrice de Parallel Lab à Hongkong depuis 2010. Elle a été diplômée en architecture de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) en 2007 et a travaillé dans diverses entreprises à Tokyo, Beijing et Hongkong de 2008 à 2010. Elle enseigne également à l’École de design de l’Université polytechnique de Hongkong
Caroline WÜTHRICH, née en 1980, est partenaire fondatrice de Parallel Lab à Hongkong. Elle a été diplômée en architecture de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) en 2007 et a travaillé en indépendante et dans un bureau d’architectes au Pérou, à Zurich et Genève entre 2007 et 2010. Elle enseigne également à l’Université chinoise de Hongkong et l’Université de Hongkong.

Communiqué du 15 avril 2015 en anglais.

Géraldine BORIO et Caroline WÜTRICH - Hongkong in Between

Waves and Forms
Electronic Music Devices and Computer Encodings in China

Basile ZIMMERMANN
Cambridge, Mass.: MIT Press, 2015, série Inside Technology, 288 p., US$ 36.–
ISBN 9780262029056

Présentation tirée du site MIT Press :
« Technical objects constrain what users do with them. They are not neutral entities but embody information, choices, values, assumptions, or even mistakes embedded by designers. What happens when a technology is designed in one culture and used in another? What happens, for example, when a Chinese user is confronted by Roman-alphabet-embedded interfaces? In this book, Basile ZIMMERMANN examines the relationship between technical objects and culture in contemporary China, drawing on concepts from science and technology studies (STS). He presents a new theoretical framework for “culture” based on the notions of waves and forms, which provides a powerful descriptive toolkit for technology and culture.

The materials ZIMMERMANN uses to develop and illustrate his theoretical arguments come from three groups of case studies about the use of technical devices in today’s China. The first and most extensive group consists of observations of electronic music devices in Beijing; the second is a study of a Chinese networking site, “Happy Network”; and the third is a collection of personal, small-scale observations on the way Chinese characters behave when located in alphabet-encoded devices such as mobile phones, web pages, or printed documents. Zimmermann discusses well-known frameworks from STS and combines them with propositions and topics from Chinese studies. Each of the case studies advances his theoretical argument. ZIMMERMANN ’s account shows how cultural differences can be integrated into STS research, and how sinologists can turn their attention from ancient texts and traditional art to everyday things in present-day China. »

Basile ZIMMERMANN est professeur à l’Unité des études chinoises de l’Université de Genève et directeur de l’Institut Confucius. Sinologue et sociologue, il est spécialiste de la Chine contemporaine. Ses recherches portent sur la sociologie des techniques et de l’art, ainsi que les questions de méthodologie en études chinoises.

Basile ZIMMERMANN - Waves and Forms

The Late Qing Empire Through the Lens of a Swiss
一个瑞士人眼中的晚清帝国
LI Xin, Université de Bâle et l’Université normale de l’Est de la Chine
Shanghai, Presses de l’Université normale de l’Est de la Chine, 2015, 211 p., RMB 280,-.
ISBN 9787567523760

Présenté officiellement le 24 mars 2015 à Shanghai, ce livre contient 91 photographies tirées de la collection du marchand bâlois, Adolf KRAYER, qui vécut à Shanghai de 1860 à 1868 et rassembla des clichés durant cette période. Ces derniers ont été pris notamment dans les villes et régions de Shanghai, du Jiangnan, de Beijing , de Xiamen et de Fuzhou. L’origine de chaque image a été étudiée et les résultats sont présentés en anglais et en chinois. Dans la seconde partie de l’ouvrage, des récits de voyage d’Adolf Krayer complète ces images et donne l’impression au lecteur de participer à son périple. Ces photographies fournissent des éléments sur les premiers liens historiques entre Bâle et Shanghai.

Ce livre est le fruit de la collaboration entre les deux universités partenaires de l’Institut Confucius de Bâle, à savoir l’Université de Bâle et l’Université normale de l’Est de la Chine (East China Normal University).

Jakob Adolf KRAYER-FOERSTER, né à Bâle en 1834, est probablement le premier Suisse à avoir vécu pendant plusieurs années à Shanghai au milieu du 19ème siècle. Adolf KRAYER venait d’une famille très respectée d’artisans de la ville de Bâle. Très tôt, il commenca à voyager en tant que commerçant, passant par Lyon, Marseille, Saint-Étienne et Londres. Actif dans le commerce de la soie, il se vit offrir de partir en mission en Chine pour le compte de la firme anglaise Bowes Hanbury et Co. Saisissant cette chance, il partit pour l’empire du Milieu en 1860. Quittant Southampton le 20 février 1860, il arriva à Shanghai le 19 avril après 58 jours de voyage. Il y séjourna quatre années avant de retourner à Londres, d’oû il repartit bientôt avec un autre contrat de quatre ans en poche. En octobre 1868, il quitta Shanghai définitivement.

Sur le récit des pérégrinations d’Adolf KRAYER, voir l’ouvrage Als der Osten noch fern war. Reiseerrinerungen aus China und Japan 1860-1869, Schweizerische Gesellschaft für Volkskunde (SGV), Bâle, et héritiers d’Adolf Kreyer, 1995, 421 p.

The Late Qing Empire Through the Lens of a Swiss

Au-delà des cerfs-volants
Chronique d’une étrangère en Chine
Emmanuelle WERNER GILLIOZ
Genève, Éditions Slatkine, 2015, 144 p., CHF 29,–.
ISBN 9782832106495

Présentation tirée du site de l’éditeur :
« Emmanuelle WERNER GILLIOZ livre ici ses impressions de trois années vécues en Chine, au rythme d’anecdotes et d’événements marquants. Trois années fascinantes, éprouvantes, stimulantes. Cet ouvrage représente une invitation à découvrir Pékin depuis la fenêtre d’une femme, épouse et mère qui a découvert un monde complexe, contrasté et insolite, loin des préjugés. »

Citation placée en 4ème couverture :
“ On ne quitte pas la Chine comme on l’a rencontrée. Je souhaite au lecteur d’être bousculé, dérangé, de voir certaines idées préconçues s’émietter. Je souhaite au lecteur de passer par la Chine. ”

Emmanuelle WERNER GILLIOZ travaille depuis une quinzaine d’années dans le domaine de la protection de l’enfance. Elle a vécu au Guatemala, au Cambodge et en Chine où elle s’est lancée dans l’écriture de ce livre, reflet de trois années vécues à Pékin. Elle dirige actuellement le bureau suisse de Friends-International, une entreprise sociale qui travaille avec des enfants et des jeunes marginalisés en Asie du Sud-Est, et coordonne les campagnes ChildSafe qui visent à sensibiliser les touristes sur des questions de protection de l’enfance.

Emmanuelle WERNER GILLIOZ - Au-delà des cerfs-volants