Les dossiers de SinOptic :

Droits de l’homme

Accueil/Droits de l'homme
29 novembre 2022

L’Ambassade de Suisse en Chine appelle au respect de la liberté d’opinion et de la liberté de la presse

Sinoptic Admin2022-11-29T07:45:31+01:0029 novembre 2022|Catégories: Actualités, Droits de l'homme, Politique, Santé|Mots-clés : |

Dans un gazouillis publié en anglais le 28 novembre 2022 sur son compte Twitter, l’Ambassade de Suisse en Chine déclare « La Suisse suit de près les développements résultant des politiques zéro-COVID et des récentes manifestations dans plusieurs villes de Chine. La Suisse réitère la grande valeur qu’elle accorde à la liberté d’opinion et la liberté de la presse, ainsi qu’à la protection des journalistes dans leur travail.

10 novembre 2022

Fokus Tibet, un ouvrage de M. Uwe MEYA

Sinoptic Admin2022-11-11T15:57:42+01:0010 novembre 2022|Catégories: Actualités, Culture, Droits de l'homme, Politique|Mots-clés : |

Les textes de ce livre ont été publiés par l’auteur, membre du Conseil de direction de la Société d’amitié suisse-tibétaine, sous forme de lettres d’information entre mai 2000 et juin 2022. Ils se centrent sur les stratégies de contrôle et d’assimilation dans cette partie du pays.
Bref descriptif dans nos pages.

7 novembre 2022

Déclaration conjointe de 50 pays devant la 3e Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies au sujet du Xinjiang

Sinoptic Admin2022-11-07T07:12:10+01:007 novembre 2022|Catégories: Actualités, Droit et justice, Droits de l'homme, Organisations internationales, Politique|Mots-clés : |

Dans cette déclaration lue par le Canada le 31 octobre 2022, 50 pays, dont la Suisse, «[sont] gravement préoccupés par la situation des droits de la personne en République populaire de Chine, notamment par les violations persistantes des droits des Ouïghours et d’autres membres de minorités à prédominance musulmane au Xinjiang.
La publication récente, par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH), de l’Évaluation des préoccupations relatives aux droits de l’homme dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang […] corrobore de manière impartiale et objective le bien-fondé de ces préoccupations. […]
Compte tenu de la gravité de ces conclusions, nous déplorons que la Chine refuse jusqu’ici d’en discuter. À ce titre, nous exhortons le gouvernement chinois à respecter ses obligations internationales en matière de droits de la personne et à donner pleinement suite aux recommandations du HCDH.»
Le texte de la déclaration du 31 octobre 2022 est disponible en anglais et en français sur le site du Gouvernement canadien.
Le même jour, Cuba a prononcé une déclaration conjointe au nom de 66 pays, soulignant que «les questions liées au Xinjiang, à Hongkong et au Tibet relèvent des affaires intérieures de la Chine.»
Voir la prise de position en anglais et en chinois datée du 31 octobre 2022 de la Mission permanente de la RPC auprès des Nations unies à New York.

2 septembre 2022

L’Ambassade de Chine réfute la déclaration du DFAE au sujet du rapport sur le Xinjiang

Sinoptic Admin2022-10-01T19:04:37+02:002 septembre 2022|Catégories: Actualités, Droit et justice, Droits de l'homme, Politique, Relations bilatérales|Mots-clés : |

Son porte-parole déclare notamment: « Cette déclaration ignore complètement les faits fondamentaux et s’immisce sans raison dans les affaires intérieures de la Chine, laquelle exprime son vif mécontentement et sa ferme opposition.
Cette soi-disant évaluation est orchestrée et produite par les États-Unis et certaines forces occidentales. Elle est totalement illégale, nulle et non avenue. C’est un salmigondis de désinformation qui sert d’outil politique aux États-Unis et à certaines forces occidentales pour utiliser stratégiquement le Xinjiang afin de contenir la Chine. Le HCDH a fabriqué l’évaluation sur la base du plan politique de certaines forces anti-chinoises en dehors de la Chine.(…) Le fait que ce bilan, malgré son illégalité et sa crédibilité nulle, est allé jusqu’à amplifier de fausses allégations telles que «génocide», «travail forcé», «oppression religieuse» et «stérilisation forcée» montre que le mensonge du siècle concocté par les États-Unis et certaines forces occidentales s’est déjà effondré.(…) »
Voir les communiqués en chinois et en anglais du 2 septembre 2022 sur le site de l’Ambassade de la RPC en Suisse.

27 juillet 2022

Ambassade de Suisse en Chine – Procès de l’avocat CHANG Weiping

Sinoptic Admin2022-07-27T07:44:55+02:0027 juillet 2022|Catégories: Actualités, Droit et justice, Droits de l'homme|

Dans un gazouillis (tweet), l’Ambassade signale la tenue du procès de l’avocat CHANG Weiping 常玮平, défenseur des droits de l’homme. Elle rappelle avec une experte des Nations unies sur la situation des défenseurs et défenseuses des droits humains que ce genre de poursuites était « emblématique des efforts continus du gouvernement pour réduire au silence les avocats qui s’expriment ouvertement sur la détérioration des droits de l’homme en Chine ».
Voir ledit message en anglais du 27 juillet 2022.

16 juin 2022

Déclaration conjointe au nom de 47 pays sur la situation des droits de l’homme en Chine

Sinoptic Admin2022-06-18T07:17:31+02:0016 juin 2022|Catégories: Actualités, Droits de l'homme, Politique|Mots-clés : |

Le 14 juin 2022, les Pays-Bas ont lu cette déclaration devant le Conseil des droits de l’homme des Nations unies. Dans celle-ci, les Pays-Bas et un grand groupe de pays qui souscrivent à la déclaration ont exprimé leurs graves préoccupations concernant la situation des droits de l’homme en Chine, en particulier au Xinjiang. Compte tenu de la récente publication des dossiers de la police du Xinjiang, dans lesquels la répression systématique est présentée de manière très explicite, et de la visite de la haute commissaire aux droits de l’homme en Chine et au Xinjiang le mois dernier, le gouvernement néerlandais a estimé qu’il était très important d’attirer l’attention de la communauté internationale sur cette question. Les Pays-Bas en ont donc pris l’initiative.
La Suisse fait partie des 47 pays signataires.
Lire le texte intégral en anglais du 14 juin 2022 dans le site du Gouvernement des Pays-Bas.
Voir aussi le tweet publié le 14 juin 2022 sur le compte Swiss Peace and Human Rights.
Le 16 juin 2022, le site de la Mission permanente de la RPC auprès des Nations unies a reproduit une déclaration conjointe, datée du 14 juin 2022 et présentée par Cuba au nom de 69 pays, réaffirmant que « les questions liées au Xinjiang, à Hong Kong et au Tibet relèvent des affaires intérieures de la Chine » et « s’opposant à la politisation des droits de l’homme et aux doubles standards ».

16 avril 2022

Un regard critique sur la «Stratégie Chine 2021-2024» du Conseil fédéral
L’exposé du professeur Harro VON SENGER est en ligne.

Sinoptic Admin2022-04-16T14:58:06+02:0016 avril 2022|Catégories: Actualités, Droits de l'homme, Economie, Politique, Sinologie|

Le 29 mars 2022 à Lausanne, M. Harro VON SENGER, professeur émérite de sinologie, avait donné sur ce thème une conférence, mise sur pied par la Section romande de la Société Suisse-Chine.
Sa présentation complète (pdf, 231 p.) est à disposition sur Das Tao der Schweiz, un des sites qu’il anime.

Harro VON SENGER - Conférence du 29 mars 2022 à Lausanne

20 janvier 2022

Index de persécution envers les chrétiens 2022

Sinoptic Admin2022-12-19T06:25:49+01:0020 janvier 2022|Catégories: Actualités, Droits de l'homme, Religions et spiritualité|

L’association Portes Ouvertes publie chaque année cet index, un classement des 50 pays où les chrétiens subissent les persécutions et les discriminations les plus sévères en raison de leur foi. L’Afghanistan, la Corée du Nord et la Somalie en occupent les trois premières places. La Chine reste au 17e rang.
L’année 2021 a enregistré les niveaux de persécution les plus élevés depuis la création de cet outil de mesure, il y a 29 ans, après une augmentation constante ces dernières années.
Voir le communiqué en français du 10 janvier 2021.

21 décembre 2021

Xinjiang: la Société pour les peuples menacés interrompt la procédure dans sa plainte contre l’UBS

Sinoptic Admin2021-12-21T17:08:19+01:0021 décembre 2021|Catégories: Actualités, Droits de l'homme, Economie, Finances|Mots-clés : |

L’ONG a indiqué le 20 décembre 2021 avoir interrompu la procédure lancée contre la banque pour des liens avec la société chinoise Hikvision, accusée de surveillance des Ouïghours. Le Point de contact national pour les principes directeurs de l’OCDE (PCN) a publié à la même date le rapport final sur la procédure lancée par la Société pour les peuples menacés (SPM) le 22 juin 2020. Aucun accord n’a été trouvé entre les deux parties sur le renforcement du devoir de diligence en matière de droits humains au sujet des investissements passifs de l’UBS.
Voir les communiqués en allemand, en français et en anglais du 20 décembre 2021 de SPM et le rapport initial du PCN daté du 20 janvier 2021.

9 décembre 2021

La motion « Promotion des droits de l’homme en Chine » rejetée par le Conseil des États

Sinoptic Admin2022-11-08T18:56:38+01:009 décembre 2021|Catégories: Actualités, Droits de l'homme, Politique, Relations bilatérales|

Le 8 décembre 2021, la Chambre haute a repoussé cette motion (21.3965), qui avait été déposée le 25 juin 2021, par 29 voix contre 11 et 1 abstention. Le Conseil national l’avait acceptée le 14 septembre 2021 (voir nos informations du 15 septembre 2021). Il s’agissait de mettre œuvre les mesures et les objectifs de la stratégie Chine en matière de droits de l’homme.
Compte rendu des débats.

Aller en haut