Les dossiers de SinOptic :

Droits de l’homme

Accueil/Droits de l'homme
10 septembre 2020

Beijing 2022 – Un appel d’ONG remis au Comité international olympique à Lausanne

Sinoptic Admin2020-09-10T16:04:52+02:0010 septembre 2020|Catégories: Actualités, Droits de l'homme, Organisations internationales, Politique, Sport et pratiques physiques|Mots-clés : |

Dans une lettre adressée à M. Thomas BACH, président du CIO, une coalition de 165 groupes de défense des droits humains demande au CIO de renverser sa décision d’octroyer les Jeux olympiques d’hiver de 2022 à Beijing. Ce document a été remis par la Section romande de la Société d’amitié suisse-tibétaine (SAST) le 8 septembre 2020 au siège du CIO.
Voir les informations en allemand du 8 septembre 2020 de SAST.

8 septembre 2020

Pétition déposée pour renégocier l’Accord de libre-échange

Sinoptic Admin2020-09-08T16:10:47+02:008 septembre 2020|Catégories: Actualités, Droits de l'homme, Economie, Politique, Relations bilatérales|

Le 7 septembre 2020, l’Association Ouïghours Suisse, Campax et la Société pour les peuples menacés ont déposé ce texte, signé par 23’000 personnes, demandant au Conseil fédéral de renégocier l’Accord de libre-échange avec la Chine pour introduire des dispositions en faveur des droits humains. Il s’agirait entre autres d’exclure que les produits importés soient issus du travail forcé.
Voir les communiqués du 7 septembre 2020 en allemand et français.

21 août 2020

Stratégie Chine 2021-2024 du Conseil fédéral:
recommandations des organisations tibétaines

Sinoptic Admin2020-08-21T09:33:53+02:0021 août 2020|Catégories: Actualités, Droits de l'homme, Politique, Relations bilatérales|

À l’occasion d’une rencontre avec des responsables du Département des affaires étrangères le 14 août 2020 à Berne, des représentants de la Société d’amitié suisse-tibétaine (SAST) et de la Tibeter Gemeinschaft Schweiz & Liechtenstein (TGSL) ont fait part de leurs analyses et positions.
Voir la page dédiée en allemand et en français du 20 août 2020 dans le site de la SAST et le rapport de ces deux organisations, disponible en allemand et en anglais.

6 août 2020

L’Ambassade de Chine répond au DFAE au sujet de Hongkong

Sinoptic Admin2020-08-13T13:40:19+02:006 août 2020|Catégories: Actualités, Droits de l'homme, Politique, Relations bilatérales|Mots-clés : |

Dans une déclaration faite récemment à l’ATS, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) se disait «préoccupé» par le report de l’élection du Conseil législatif de Hongkong (LegCo) et la disqualification de certains candidats. Il avait également formulé des critiques au sujet de la Loi sur la sécurité nationale mise en place dans cette ville.
Le porte-parole de l’Ambassade de la République populaire de Chine en Suisse lui fournit une réponse, disponible en chinois, en allemand et en français, laquelle se termine par « […] Hongkong est une région administrative spéciale de la Chine et [que] les affaires de Hongkong relèvent purement des affaires intérieures de la Chine. Aucun gouvernement, organisation ou individu étranger n’a le droit d’y intervenir. La partie suisse devrait traiter la question de Hong Kong d’une manière objective et impartiale et s’abstenir de toute forme d’ingérence. »

5 août 2020

Les autorités chinoises répondent aux critiques d’Ignazio CASSIS

Sinoptic Admin2020-08-05T10:17:43+02:005 août 2020|Catégories: Actualités, Droits de l'homme, Economie, Politique, Relations bilatérales|Mots-clés : |

Dans le Blick du dimanche du 2 août 2020, M. le conseiller fédéral Ignazio CASSIS, chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), avait déclaré entre autres que « la Chine s’éloigne de la voie de l’ouverture », que « l’Occident répondra de manière plus décisive si la Chine poursuit sur ce chemin » et que « la Suisse devra défendre ses intérêts et ses valeurs de manière plus robuste ».
M. WANG Wenbin, porte-parole du Ministère chinois des affaires étrangères, lui a répondu le 4 août 2020 dans le cadre d’une conférence de presse. Ses propos sont reproduits en chinois et en anglais dans le site de l’Ambassade de Chine en Suisse.

2 juillet 2020

27 pays, dont la Suisse, dénoncent la loi sur la sécurité imposée à Hongkong

Sinoptic Admin2020-07-02T07:28:57+02:002 juillet 2020|Catégories: Actualités, Droits de l'homme, Politique|

Publiée le 30 juin 2020 sur le site du Gouvernement du Royaume-Uni, une déclaration commune a été transmise à la Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Mme Michelle BACHELET, à l’occasion de la 44e session du Conseil des droits de l’homme à Genève. Elle contient notamment le passage suivant:
«Nous exhortons les gouvernements chinois et hongkongais à reconsidérer l’imposition de cette législation et à mobiliser le peuple, les institutions et le système judiciaire de Hongkong pour empêcher une nouvelle érosion des droits et libertés dont jouit le peuple de Hongkong depuis de nombreuses années.»
Les pays signataires sont, en plus de la Suisse, les suivants: Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Belize, Canada, Danemark, Estonie, Finlande, France, Islande, Irlande, Japon, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Îles Marshall, Pays-Bas, Nouvelle-Zélande, Norvège, Palaos, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse et le Royaume-Uni.

24 avril 2020

Pétition contre la nomination de la Chine au groupe consultatif du Conseil des droits de l’homme des Nations unies

Sinoptic Admin2020-04-24T19:09:26+02:0024 avril 2020|Catégories: Actualités, Droits de l'homme, Politique|

82 organisations et associations, principalement d’Europe centrale et orientale, ont déposé une pétition conjointe contre la nomination de M. JIANG Duan, ministre auprès de la Représentation permanente de la République populaire de Chine à Genève, au groupe consultatif du Conseil des droits de l’homme du 1er avril 2020 au 31 mars 2021.
La Société d’amitié suisse-tibétaine et 34 autres organisations et associations de Suisse ont également fait part de leur profonde préoccupation concernant cette nomination dans une lettre adressée au conseiller fédéral Ignazio CASSIS, chef du Département fédéral des affaires étrangères.

1 avril 2020

Pétition pour la renégociation de l’accord de libre-échange avec la Chine

Sinoptic Admin2020-04-01T11:44:07+02:001 avril 2020|Catégories: Actualités, Droits de l'homme, Politique|Mots-clés : |

Au travers celle-ci, la Société pour les peuples menacés (SPM), ensemble avec l’Association Ouïghours Suisse et l’organisation Campax demandent à la Suisse de renégocier l’accord de libre-échange avec la Chine. Selon ses initiants, ce dernier n’offre aucune garantie que les produits qui parviennent sur le marché suisse ne soient pas issus du travail forcé, produits qui bénéficient en outre d’allégements douaniers.
Informations de la SPM et pétition en ligne.

29 novembre 2019

Chine et droits de l’homme: appel conjoint à une plus grande implication de la Suisse

Sinoptic Admin2019-11-29T16:16:25+02:0029 novembre 2019|Catégories: Actualités, Droits de l'homme, Politique|Mots-clés : , |

À l’unisson avec les organisations de Ouïghours et Tibétains de Suisse, la Société pour les peuples menacés et la Société d’amitié tibéto-suisse font le constat que la situation de droits de l’homme s’est détériorée au Tibet et au Xinjiang. Dans un communiqué conjoint, elles exigent des autorités politiques suisses de ne plus contribuer au projet « Une ceinture, une route », de garantir en Suisse aussi la liberté d’expression au sujet de la situation dans ces deux régions, de s’engager pour la fermeture des camps d’internement au Xinjiang et d’agir contre la surveillance et pour le respect des droits de l’homme des Tibétains et des Ouïghours.
Communiqué en allemand du 28 novembre 2019.

28 novembre 2019

Déclaration de l’Ambassade de Chine en réponse au communiqué du DFAE sur la situation au Xinjiang

Sinoptic Admin2019-11-28T18:40:23+02:0028 novembre 2019|Catégories: Actualités, Droits de l'homme, Politique, Relations bilatérales|Mots-clés : |

Le 26 novembre 2019, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a publié un communiqué exprimant sa préoccupation quant à la situation au Xinjiang. L’Ambassade de Chine déclare qu’«une telle approche au microphone de la part de la diplomatie suisse constitue une ingérence flagrante dans la politique intérieure chinoise».
Lire la déclaration complète en chinois du 27 novembre 2019 et en allemand du 28 novembre 2019 dans le site de l’Ambassade.

Go to Top