Les dossiers de SinOptic :
2003 2017-06-06T11:36:25+00:00

Rétrospective générale
2003

Voici une sélection, forcément arbitraire, d’événements survenus durant l’année 2003. Si vous estimez que certaines dates importantes manquent,faites-le nous savoir!

Janvier Passant de 25 milliards de dollars en 1990 à 448 milliards en 2002, la Chine a reçu davantage d’investissements étrangers que les États-Unis.
La RPC expulse le dissident FANG Jue, condamné en 1999 à 4 ans de prison, vers les Etats-Unis.
Un avion taïwanais, pour la première fois depuis 1949, relie l’île au continent.
Accusé d’avoir posé des bombes et encouragé le séparatisme, Lobsang Dhondup, moine tibétain, est exécuté.
Février Le gouvernement de Hongkong annonce une réécriture très partielle de son projet de loi antisubversion.
Le dissident WANG Bingzhang est condamné à la prise à vie pour terrorisme.
La Chine rejoint le camp des opposants à la guerre en Irak, conduit par la France, l’Allemagne et la Russie.
MA Sanli, maître de l’art comique chinois, meurt à l’âge de 88 ans.
TAO Haidong est condamné à sept ans de prison par un tribunal de Wulumuqi (Urumqi, chef-lieu du Xinjiang) pour des pamphlets diffusés sur Internet.
Un séisme d’une magnitude de 6,8 sur l’échelle de Richter fait au moins 257 morts et plus d’un millier de blessés dans la province du Xinjiang.
Visite en Chine de Fidel Castro.
Mars Le 12, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lance une alerte internationale au sujet des cas de pneumonie atypique, suite à l’apparition de formes sévères de pneumonie au Vietnam, à Hongkong et dans la province du Guangdong.
A la suite de la réunion de l’Assemblée nationale populaire, HU Jintao devient chef de l’Etat et WEN Jiabao prend la tête du gouvernement.
Le virus, à l’origine de la pneumonie atypique, est identifié. Le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) frappe surtout les pays asiatiques. Les autorités chinoises disent avoir la situation «sous contrôle».
Le lien entre les cas apparus à Hongkong et ceux signalés dans la province voisine du Guangdong est établi.
Pour couvrir le conflit irakien, la télévision chinoise opte pour l’information en continu.
La RPC annonce officiellement ses premiers cas et décès dus au SRAS.
Avril Les eaux commencent à submerger la vallée du Yangzijiang, en amont du barrage des Trois-Gorges.
Suicide de l’acteur et chanteur hongkongais Leslie CHEUNG.
Alors que le ministre chinois de la santé ZHANG Wenkang se veut rassurant, les effets du SRAS commencent à se faire violemment ressentir: restrictions de voyages, annulations de congrès et expositions, baisse de l’activité économique dans certaines régions, etc.
Sur pression de son allié chinois, le régime nord-coréen dit vouloir reprendre le dialogue avec les Etats-Unis dans un cadre multilatéral à Beijing.
Le 20, lors d’une conférence de presse, la Chine reconnaît l’ampleur de l’épidémie en admettant 186 morts et près de 2’000 personnes contaminées. ZHANG Wenkang, ministre de la santé, et MENG Xuenong, maire de Beijing, sont destitués. Le dossier est confié à Mme WU Yi, vice-premier ministre, qui reprend également le portefeuille de la Santé.
Mai Une défaillance technique entraîne la mort de 70 marins à bord d’un submersible chinois conventionnel.
Ralentissement dans la propagation du SRAS.
Pendant vingt ans, une espionne chinoise volait des secrets d’Etat à des agents du FBI.
Deux leaders ouvriers, YAO Fuxin et XIAOYunliang, sont condamnés pour «subversion» à 7 et 4 ans de prison, suite à une mobilisation syndicale qui avait réuni 30 000 ouvriers en mars 2002 à Liaoyang dans la province du Liaoning.
Un coup de grisou provoque la mort de 82 mineurs à Luling, province de l’Anhui.
Taiwan reste très touché par le SRAS; les autorités continentales s’opposent à ce que l’île obtienne le statut d’observateur auprès de l’Organisation mondiale de la santé.
La civette est suspectée d’être à la source de la diffusion du SRAS.
Décès à 80 ans de LI Shenzhi, figure de proue du courant libéral chinois.
Des émissaires tibétains du dalaï-lama en «visite privée» à Beijing.
Quatre jeunes intellectuels – XU Wei, JIN Haihe, YANG Zili et ZHANG Honghai – activistes de la cause paysanne, sont lourdement condamnés pour «subversion».
Juin Invitée par le président Chirac, la Chine participe aux réunions du G8 à Evian.
Les autorités chinoises sanctionnent des violences policières faites contre un travailleur migrant.
Pour la première fois depuis dix ans, le premier ministre indien, Atal Bihari Vajpayee, se rend en Chine. Les deux pays concluent un accord pour la réouverture d’une route commerciale à travers le Sikkim; New Delhi reconnaît formellement que le Tibet fait partie intégrante de la Chine.
24: l’Organisation mondiale de la santé (OMS) retire Beijing, dernière zone de transmission locale, de sa liste des destinations déconseillées aux voyageurs en raison du SRAS.
Un million de toxicomanes sont officiellement recensés en Chine.
La Chine et Hongkong signent un accord de libre-échange (CEPA), en vigueur dès le 1er janvier 2004.
Juillet A Hongkong, plusieurs manifestations sont organisées contre un projet de loi anti-subversion. Le gouvernement du territoire décide d’en reporter le vote. La secrétaire de la sécurité, Regina IP, et le secrétaire aux finances, Antony LEUNG, quittent leur poste.
L’homme d’affaires sino-néerlandais YANG Bin, qui aurait dû devenir le responsable d’une zone spéciale en Corée du Nord, est condamné à 18 ans de prison par un tribunal de Shenyang.
Tony Blair en visite officielle en Chine.
Le Real Madrid fait une tournée sur le territoire chinois.
Août La Chine devient le premier exportateur vers le Japon.
Désormais, les hauts dirigeants chinois ne se réuniront plus l’été à Beidaihe.
Reprise des discussions à six, à Beijing, sur le dossier nord-coréen. Elles s’achèvent sans résultat tangible.
Septembre Cédant à la pression de la rue, le gouvernement de Hongkong retire le projet de loi antisubversion.
Plusieurs explosions d’origine criminelle font au moins sept morts, à Yichang (province du Hubei) et à Baoji (province du Shaanxi).
Le Japon et la Chine se disputent le tracé de l’oléoduc qui acheminera le brut sibérien.
La Chine signe un accord avec l’Union européenne prévoyant sa participation au programme Galileo de navigation par satellite.
La Chine compte 80 millions d’internautes.
A Zhuhai, des touristes nippons se livrent à une orgie sexuelle. Chine et Japon frisent l’incident diplomatique.
Octobre Les autorités chinoises réclament la fin de l’embargo de l’Union européenne sur les armes, lequel remonte aux incidents de Tiananmen de 1989.
15: le vaisseau Shenzhou-V emmène le taïkonaute YANG Liwei dans l’espace. C’est lle premier vol habité de la RPC.
Décès de SONG May-ling, veuve du générallisime TCHANG Kaï-chek (JIANG Jieshi).
6e sommet Europe-Chine, le président HU Jintao et le premier ministre WEN Jiabao s’entretiennent avec Silvio Berlusconi, président de l’Union européenne, et Romano Prodi, président de la Commission. L’Union européenne signe un accord pour favoriser l’octroi de visas touristiques aux voyageurs chinois.
Novembre Thomson se désengage de la télévision au profit du chinois TCL.
Taïwan se porte partie civile dans l’affaire des frégates (vente de six frégates Lafayette à la marine taïwanaise en 1991).
Culminant à 508 mètres, la «Taïpei 101» est inaugurée.
Tensions entre les rives du détroit de Taiwan, en particulier après l’adoption par le parlement taiwanais d’une loi permettant l’organisation de référendums pour amender la Constitution.
L’Alliance pour un meilleur Hongkong (DAB), qui dirige le gouvernement de Hongkong, enregistre une défaite électorale.
On dénombre 840’000 séropositifs et 80’000 malades du sida, et un nouveau foyer de contamination est détecté dans la province de Jilin, à cause de collectes de sang non conformes.
Décembre Le chancelier allemand Gerhard Schröder annonce qu’une usine allemande de plutonium, désaffectée depuis sa construction en 1991, sera cédée à la Chine.
Le premier ministre chinois WEN Jiabao en visite officielle aux Etats-Unis.
Le président taiwanais confirme le référendum «anti-missiles».
China Life constitue la plus grosse introduction boursière de l’année: 3 milliards de dollars. Résidents de Hongkong et investisseurs institutionnels ont souscrit plusieurs dizaines de fois les titres et les actions alloués.
Plus de 230 personnes périssent dans l’explosion d’un gisement de gaz à Chuandongbei, municipalité de Chongqing.
Un cas suspect de syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) est détecté chez un homme hospitalisé à Guangzhou.
Anita Mui, actrice et diva pop hongkongaise, décède du cancer.


Références et sources :

  • Archives SinOptic