Les dossiers de SinOptic :

2005 – Joseph DEISS

2005 – Joseph DEISSSinoptic Editeur2017-08-24T11:04:58+00:00

Visite de M. Joseph DEISS, conseiller fédéral, chef du Département fédéral de l’économie (DFE)
11-19 juillet 2005

La visite de M. le conseiller fédéral J. Deiss en Chine se déroule en deux temps :

  • les 12 et 13 juillet, il participe à la mini-ministérielle de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) qui se tient à Dalian. Il s’agit d’esquisser les modalités de négociation dans le domaine de l’agriculture et des produits industriels et de poursuivre les négociations sur les services, la facilitation des échanges et certains aspects du développement. Cette réunion préparatoire a pour point de mire la conférence ministérielle de Hongkong qui aura lieu en décembre 2005.
  • dès le 13 juillet, il effectue une visite officielle en Chine à la tête d’une mission économique mixte. Des rencontres avec des hauts dirigeants chinois, ainsi qu’avec la communauté d’affaires suisse, sont prévues à Beijing et à Shanghai. Des visites d’entreprises sont également au programme.

Pour plus de détails sur cette visite, voir le communiqué de presse, avec annexes du Département fédéral de l’économie du 8 juillet 2005 (pdf, 2 p.), en français, allemand, italien et anglais.

Mardi 12 juillet
Dalian

A l’occasion de son séjour à Dalian, M. le conseiller fédéral Deiss a rencontré M. KIM Hyun-chong, ministre de la République de Corée. Cette entrevue marquait la conclusion des négociations sur un accord de libre-échange et de coopération entre la République de Corée et l’Association européenne de libre-échange (AELE), dont la Suisse est membre avec l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège. Le texte de l’accord devrait être signé fin novembre à Genève.

Cet accord est le premier du genre entre la Corée et l’Europe. Il couvre non seulement le domaine commercial, mais aussi les règles d’origine, les services, la propriété intellectuelle, la concurrence, les marchés publics.

Dans un point de presse, M. DEISS s’est félicité de cette avancée, laquelle aura une influence considérable sur les relations économiques entre les partenaires signataires. Les relations avec la Corée sont excellentes, les négociations conclues en un temps record (décembre 2004-juillet 2005) en étant la meilleure démonstration.

M. Deiss a également rappelé que l’AELE poursuit une démarche similaire avec le Japon.

L’après-midi, après l’ouverture officielle de la réunion, les discussions ont porté sur le volet agricole. Dans la soirée, les délégués ont été les invités du ministre du commerce, M. BO Xilai, pour un banquet et une soirée culturelle.

Mercredi 13 juillet
Dalian

Les discussions se sont poursuivies toute la journée.

Le bilan de cette réunion paraît assez contrasté selon l’appréciation livrée par M. DEISS (point de presse du 14.7.2005) :

  • d’un côté, des points concrets ont été abordés (par exemple: la formule de réduction des tarifs). Plusieurs pays, réticents à entrer dans le vif du sujet, ont fait des propositions.
  • d’un autre côté, le peu de disponibilité à faire des compromis est préoccupante et laisse mal augurer de la suite. Il semble peu probable que les discussions aboutissent avant la fin de juillet, comme il était espéré.

Le soir, la délégation suisse prend l’avion pour Beijing, afin de débuter le lendemain la mission proprement économique de ce voyage.

Jeudi 14 juillet
Beijing

Le premier rendez-vous de la journée est consacré à une réunion préparatoire, à laquelle assistent

  • les représentants du gouvernement suisse ; en plus de M. DEISS, on trouve :
    M. Jörg Al. REDING, ambassadeur, membre du Comité de direction, chef des Relations économiques bilatérales, seco
    Mme Monika RÜHL BURZI, collaboratrice personnelle du Chef du Département fédéral de l’économie (DFE)
    Mme Catherine KELLERER, chef suppléante, Relations économiques bilatérales Asie/Océanie, seco
    Mme Evelyn KOBELT, Porte-parole du DFE
    ainsi que ceux de notre Ambassade à Beijing
    M. Dante MARTINELLI, ambassadeur
    M. Edgar DÖERIG, conseiller, chef de la section économique et commerciale
    Mme LEI Xin, collaboratrice, section économique et commerciale / Swiss Business Hub (SBH).
  • M. Thomas HOLENSTEIN, directeur de Location Switzerland Chine (seco).
  • les représentants du secteur privé :
    M. Ueli FORSTER, président d’economiesuisse et président du Conseil d’administration, Forster Rohner SA
    M. Jacques DUCHÊNE, membre du Conseil de la Fédération de l’industrie horlogère suisse et président du Comité mondial des exposants de Baselworld
    M. Hanspeter FAESSLER, président de la Direction, ABB Suisse SA
    M. Christian GUERTLER, président de SwissCham China
    Alexandre F. JETZER, membre du Conseil d’administration, Novartis SA, Bâle
    Andreas W. KELLER, président du Conseil d’administration, Diethelm Keller Holding SA
    Gregor KÜNDIG, membre de la direction, economiesuisse
    Christian REY, président hotelleriesuisse et président Genève tourisme
    Urs Philipp ROTH, président du Comité exécutif, délégué du Conseil d’administration, Association suisse des Banquiers
    Johann N. SCHNEIDER-AMMANN, président de Swissmem, et président et délégué du Conseil d’administration, Groupe Ammann
    Ernst TANNER, président du Conseil d’administration / PDG, Fabriques de chocolat Lindt & Sprüngli SA
    Thomas WAGNER, président de la Société Suisse – Chine
    Joerg WOLLE, président de la Chambre de commerce Suisse-Chine et PDG de DKSH Holding SA.
  • les représentants locaux de quelques entreprises suisses :
    M. Urs BUCHMANN, directeur exécutif du Credit Suisse Beijing
    M. Peter LEUPP, président d’ABB Chine
    M. Josef F. MUELLER, président de Nestlé Chine
    M. Alexandre SUDAN, directeur général de China Banknote, SICPA
    M. Paul THALER, avocat, Wenger & Vieli
    Mme ZHANG Wenjia, chef du Bureau de Beijing de Suisse tourisme.
  • et des membres de Swiss Cham Beijing.

Les représentants gouvernementaux et de l’économie privée sont ensuite reçus par le vice-président de la Commission nationale du développement et de la réforme (NDRC), M. LI Shenglin. Trois points sont à l’ordre du jour :

  • les futures orientations du développement macro-économique de la Chine ;
  • la planification du développement des infrastructures et les possibilités offertes aux sociétés étrangères et aux investisseurs ;
  • le contrôle des prix des médicaments.

L’après-midi, la délégation visite le chantier du MOMA, un ensemble d’immeubles de haut standing réalisé en portant une attention particulière aux économies d’énergie, grâce à un choix rigoureux de matériaux et de techniques.
Dans la foulée, elle assiste à la signature d’un accord qui créé l’entreprise “Steiner Group / Modern Land”.

Après un rapide passage par le Musée de la planification urbaine de de Beijing où deux films sur l’histoire et le développement lui est présenté, la délégation rencontre M. WANG Qishan, maire de la ville. Durant les 45 minutes d’entretien, M. WANG a évoqué l’actuel développement de la ville et les défis qui l’attendent, en particulier ceux en relations avec les jeux olympiques de 2008. Il s’agit tant d’améliorer le logement des habitants, les toilettes publiques, la régulation du trafic automobile que de répondre aux impératifs de sécurité liés aux jeux, de poursuivre la conduite des grands chantiers (extension de l’aéroport et de la gare centrale, TGV Beijing-Tianjin), d’améliorer la communication urbaine (4 lignes de métro en construction).

M. le conseiller fédéral DEISS l’ayant sollicité sur les possibilités s’offrant aux entreprises suisses de participer à ces réalisations, M. WANG a répondu qu’à l’évidence de belles occasions se présentaient à elles. Toutefois, il a explicitement mentionné les problèmes rencontrés avec la mise en œuvre du chantier du stade olympique, un concours gagné par le bureau suisse Herzog & de Meuron. Sans détailler sur quoi portaient exactement ces difficultés, M. WANG a indiqué que ce bureau d’architectes sera associé à la conduite des travaux.

La journée se termine par une réception offerte par M. le conseiller fédéral DEISS et son épouse, à laquelle assistent des membres de la communauté d’affaires suisse de Bejing et des invités chinois (dont plusieurs anciens ambassadeurs de Chine en Suisse).

M. le conseilller fédéral DEISS en compagnie de M. Bruno KELLER, président de Keller Technologies, lors de la visite du chantier du MOMA.

Échange des cadeaux entre M. WANG Qishan,
maire de Beijing, et M. Joseph DEISS.

Vendredi 15 juillet
Beijing

Rencontre avec M. SUN Yongfu, vice-directeur pour l’Europe

Durant la matinée, alors que M. le conseiller fédéral se prête à divers interviews faites par des correspondants suisses présents en Chine et la télévision chinoise, la délégation des hommes d’affaires, conduite par M. Ueli FORSTER, président d’economiesuisse, est reçue par M. SUN Yongfu, vice-directeur pour l’Europe au Ministère du commerce. Les principaux sujets abordés sont la certification CCC (China Compulsory Certification), la possibilité pour des compagnies chinoises de devenir membres de la Chambre de commerce Suisse-Chine en Chine (SwissCham china), l’accès au marché, dans le cadre OMC, pour les biens et les services (diminution des taxes, possibilités pour des banques suisses d’opérer), la protection intellectuelle, des questions relatives au renouvellement du catalogue chinois des médicaments de l’assurance-maladie, aux tests cliniques et à l’acceptation de nouveaux médicaments importés, ainsi que le droit de distribuer ces produits.

A midi, un déjeuner est organisé avec des représentants du monde des affaires chinois. C’est l’occasion de leur présenter les avantages offerts par la place financière et économique suisse, notamment à travers les activités développées par Location:Switzerland China Cette initiative, représentée dans la délégation par son directeur M. Thomas HOLENSTEIN, unit 16 cantons et vise à mieux coordonner les efforts faits pour attirer des investisseurs et entreprises chinois.

L’après-midi, deux rendez-vous d’importance sont au programme.

Rencontre avec M. ZENG Peiyan, vice-premier ministre

Après un échange de vues portant sur les relations bilatérales, les points suivants sont à l’ordre du jour:

  • coopération au développement (crédits mixtes, Sino-Swiss Partnership Fund (SSPF), projet 3 P, instruments du SECO et de l’Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT)) ;
  • participation d’entreprises suisses au programme du gouvernement chinois pour le développement de l’Ouest du pays ;
  • relations aériennes Suisse-Chine ;
    signalons au passage que la délégation suisse semble avoir perdu tout espoir que SWISS rouvre des lignes vers Beijing et Shanghai. En 2004, les noms de deux compagnies aériennes chinoises avaient été mentionnés (China Eastern et Hainan Airlines). Sans lendemain, semble-t-il. A l’heure actuelle, c’est vers la compagnie nationale chinoise, Air china, que se tournent tous les regards helvétiques…
  • migration et visa.

Rencontre avec M. BO Xilai, ministre du commerce

Aux généralités succèdent assez rapidement les points que la délégation suisse entend soulever. M. DEISS transmet à M. BO Xilai une invitation à participer au prochain Forum suisse d’économie extérieure qui est prévu en novembre. Il poursuit en suggérant que la Chine examine la possibilité de négocier un traité de libre-échange avec l’AELE. Il souhaite voir des entreprises chinoises s’installer en Suisse, en mentionnant l’aide qu’apporte Location:Switzerland.

La parole est ensuite passée par M. DEISS à M. FORSTER, qui demande à M. Jacques DUCHÊNE, membre du Conseil de la Fédération de l’industrie horlogère suisse, de parler du problème de la contrefaçon. Pour M. DUCHÊNE, cette question représente un défi majeur. La branche horlogère suisse et ses partenaires locaux sont extrêmement actifs, puisque 600 arrestations ont été effectuées en collaboration avec les autorités chinoises. Toutefois, les peines encoures par les contrefacteurs sont trop faibles (sursis ou amende dérisoire).

Le conseiller fédéral DEISS a indiqué que l’après-midi même il s’était vu proposer de fausses Rolex sur la place Tiananmen. Par deux fois, M. le ministre BO s’est étonné : comment est-il possible de contrefaire des montres suisses dont on connaît le degré de sophistication ? Il a demandé à M. MA She, directeur général adjoint des affaires européennes au Ministère du commerce d’investiguer plus avant et de voir comment renforcer encore la répression.

M. FORSTER a évoqué la question des textiles. Des quotas vont être mis en place suite aux négociations avec l’Union européenne. Des entreprises suisses qui produisent en Chine des textiles à haute valeur ajoutée risquent de se voir pénalisées par ces nouvelles mesures, au moment où ces produits sont exportés vers l’UE. M. le ministre BO a, là également, manifesté une certaine incompréhension, ajoutant presque sur le ton de la plaisanterie qu’il en reparlerait avec le commissaire européen au commerce, M. Peter MANDELSON.

M. Johann N. SCHNEIDER-AMMANN, président de Swissmem, est revenu sur le CCC, précisant que M. SUN Yongfu avait, durant l’entrevue du matin, promis de réexaminer les demandes et les vœux présentés par la Suisse.

Quant à M. Alexandre F. JETZER, membre du Conseil d’administration de Novartis, il a parlé des problèmes causés par un… succès. En effet, Novartis produit un anti-paludéen, dont la substance de base est l’artémisine (qinghaosu). Toutefois, les quantités disponibles s’avèrent trop faibles pour faire face à la demande. C’est la raison pour laquelle il sollicite du Ministère du commerce. M. BO a répondu que ses services allaient étudier cette question avec beaucoup d’attention, car la mise à disposition de ce médicament est dans l’intérêt de nombreux pays en voie de développement.

Le ministre du commerce a indiqué qu’il avait invité de nombreux représentants d’entreprises chinoises à cette rencontre. Concernant l’invitation au Forum de novembre, il allait voir qui serait à même d’y représenter le MOFCOM.

Il a ensuite mentionné les efforts déjà déployés par le gouvernement chinois pour lutter contre la contrefaçon, mobilisant des milliers de personnes. Tout cela demande du temps et de l’éducation, de nombreux Chinois ignorant encore tout de la propriété intellectuelle. L’information doit donc être renforcée dans ce domaine.

La collaboration avec les quelque 10 millions de PME chinoises fait également partie des centres d’intérêt de le ministre BO. Il souhaite que celle-ci se développe plus avant, par exemple avec le Swiss Center Shanghai.

La décision de M. Pascal COUCHEPIN, conseiller fédéral en charge du Département de l’intérieur et partant de la Santé, d’enlever la médecine traditionnelle chinoise (MTC) des prestations de base de l’assurance-maladie, n’est pas “bonne pour les patients suisses”, a estimé M. BO Xilai. Elle frappe la trentaine de centres MTC déjà actifs en Suisse. La MTC est “une science, qui est utilisée depuis des milliers d’années”. Il ne s’agit nullement de recourir à des médicaments chimiques, mais à des substances organiques, tirées de substances naturelles, dont les effets sont plus doux.

Enfin, le ministre BO revient sur le contentieux lié à Baselword 2003. La décision des autorités de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) d’interdire aux exposants provenant de Chine de participer à cette foire avait lésé leurs intérêts. Des dédommagements sont exigés devant les tribunaux. Le conseiller fédéral DEISS a dit qu’il fallait laisser la justice suivre son cours.

M. BO Xilai a conclu en souhaitant un plein succès à la mission économique conduite par M. Joseph DEISS.

La journée s’achève sur une réception à l’Ambassade de suisse, suivie d’une conférence de presse destinée aux journalistes chinois et suisses.

Rencontre entre la délégation du MOFTEC, conduite par M. le

Samedi 16 juillet
Suzhou

Rencontre avec Mme WANG, vice-présidente du Comité administratif de la nouvelle zone économique de Suzhou (SND)

Un repas est offert par les responsables du SND. Il laisse ensuite place à une présentation du développement et des caractéristiques de cette zone en particulier, ainsi que de l’essor de Suzhou en général.

Deux rapides visites d’entreprises suisses sont au programme pour illustrer ce qui précède :

  • MFN, qui appartient au groupe Forster Rohner AG, est active dans la broderie. Elle compte 230 employés.
  • Logitech, qui vient de déménager début juillet 2005 son centre de production dans une nouvelle usine flambant neuve.

La délégation se rend dans la foulée à l’usine de production de soie n° 1, là aussi pour un court passage. A cet endroit, la fabrication est expliquée, depuis le cocon, en passant par l’usinage, jusqu’au produit final.

Dernière étape de la journée, M. le conseiller fédéral DEISS et sa délégation sont les hôtes du vice-maire de Suzhou, M. ZHOU Weiqiang. Après un échange d’une trentaine de minutes entre les deux dirigeants, un dîner clôt la rencontre.

Chaîne de production de souris
chez Logitech

Lundi 18 juillet
Shanghai

Un programme particulièrement chargé pour la dernière journée de visites et de rencontre.

Rencontre avec M. ZHOU Hanmin, professeur, directeur général adjoint du Bureau de l’Exposition universelle de Shanghai 2010

Le projet de l’Exposition universelle sera l’occasion d’investissements et de développements gigantesques pour l’ensemble de la ville de Shanghai, tant sur le plan des infrastructures (nouvelles lignes de métro par exemple) que des services. 70 millions de visiteurs sont attendus, dont environ 90 % de Chine populaire et le reste de l’étranger.

Musée de la planification urbaine de la ville de Shanghai

Un passage presque obligé pour avoir une idée du développement urbain de cette ville.

Visite chez CBC Shanghai
Une entreprise spécialisée dans les études de marché, le marketing et le conseil.

Rencontre avec M. HAN Zheng, maire de Shanghai

En présence également du vice-maire, M. ZHOU Yupeng, M. DEISS exprime son admiration pour la rapidité du développement de la métropole. Les deux interlocuteurs se réjouissent de l’augmentation enregistrée ces dernières années dans les échanges économiques entre les deux pays. Un de points soulevés par le chef du Département de l’économie est celui de l’accès aux marchés publics. M. HAN Zheng a répondu que tout serait fait pour les entreprises puissent pleinement participer aux offres qui seront lancées dans la perspective de l’Exposition universelle.
Un banquet, présidé par M. ZHOU Yupeng, est ensuite offert à la délégation suisse.

Trois visites sont ensuite au menu de l’après-midi.

1. Ammann Construction Machinery Shanghai Co. Ltd.
Situé dans le district de Qingppu, le Groupe Ammann vient d’ouvrir en mai cette nouvelle fabrique d’asphalte. C’est le président du Groupe, M. Johann Niklaus SCHNEIDER-AMMANN, membre de la délégation et conseiller national, qui présenté le développement de son entreprise en Chine. Il a mis en évidence que ce pays bien que 30 fois plus grande que l’Allemagne a un réseau routier d’une étendue similaire.

2. Luwa Air Engineering (Shanghai) Ltd.
Active dans les domaines de la ventilation, de l’assainissement et de la purification de l’air, Luwa est présente dans le district de Jiading.

3. Geberit Plumbing Technology Shanghai CO, Ltd.
Installée aussi à Daishan, une île au large de Shanghai, Geberit a commencé le développement de ses activités en Chine en 1996. Pour le moment, les standards de technique sanitaire européens ne sont que peu connus dans ce pays, au profit de ceux venant des États-Unis.

Dans la soirée, avant de partager un ultime repas, le conseiller fédéral, ses collaborateurs et la délégation économique procèdent à un premier bilan de cette mission économique.

Enfin, le mardi 19 juillet au matin, un petit déjeuner est organisé par Location:Switzerland China, qui a invité quelques dirigeants d’entreprises chinoises.

En milieu de la matinée, M. le conseiller fédéral quitte la Chine pour sa prochaine destination : les États-Unis.

Visite de l’entreprise Luwa

et encore…

Dalian, 12.7.2005
Soirée OMC
Beijing, 14.7.2005
MOMA, appartement témoin
Beijing, 14.7.2005
Entretien à la Mairie de Beijing
Beijing, 14.7.2005
M. MA She, du MOFCOM
Beijing, 15.7.2005
Entretien avec M. BO Xilai
Beijing, 15.7.2005
M. Joseph DEISS et M. BO Xilai
Beijing, 15.7.2005
Conférence de presse
Suzhou, 16.7.2005
Déjeuner avec la Zone économique
Suzhou, 16.7.2005
Visite chez MFM
Suzhou, 16.7.2005
Visite chez Logitech
Suzhou, 16.7.2005
Visite à la fabrique de soie n° 1
Suzhou, 16.7.2005
M. le maire ZHOU Weiqiang
Shanghai, 18.7.2005
Exposé Expo universelle 2010
Shanghai, 18.7.2005
Visite chez CBC
Shanghai, 18.7.2005
Entrevue avec M. HAN Zheng, maire
Shanghai, 18.7.2005
Visite au Groupe Ammann
Shanghai, 18.7.2005
Visite chez Luwa
Shanghai, 18.7.2005
Visite chez Geberit
Shanghai, 18.7.2005
Voiture officielle

 

Documents photographiques SinOptic