Les dossiers de SinOptic :

de 1949 à 2000

de 1949 à 2000Sinoptic Editeur2017-11-22T09:24:40+00:00

Rétrospective générale
1949-2000

Voici une sélection, forcément arbitraire, d’événements survenus depuis la fondation de la République populaire de Chine. Si vous estimez que certaines dates importantes manquent, faites-le nous savoir!

1er octobre 1949 Fondation de la République populaire de Chine
Le gouvernement nationaliste se réfugie à Taiwan.
1950 Février: traité d’amitié, d’alliance et d’assistance avec l’URSS
14 septembre: la Suisse établit des relations diplomatiques avec la RPC
Octobre: intervention chinoise en Corée
1951-1952 Campagne contre les contre-révolutionnaires
(« 3-anti » et « 5-anti »)
1954 Pacte de défense entre Taiwan et les États-Unis
1955 Campagne contre les intellectuels déviationnistes
1956-1957 Les «Cent fleurs»
puis campagne anti-droitière

 

Que cent fleurs s'épanouissent...
Que cent écoles rivalisent!

 

1958 Mai: début du «Grand Bond en avant»
Création des communes populaires
Août-octobre: attaque sur Jinmen (Quemoy), île tenue par les nationalistes
1959 10 mars 1959: début de l’insurrection au Tibet; fuite du dalaï-lama en Inde
Avril: Liu Shaoqi remplace Mao Zedong à la tête de l’Etat
1960 Juin-juillet: rupture avec l’URSS
1962 Octobre: conflit frontalier avec l’Inde
1964 Octobre: premier essai nucléaire chinois
1966 Début de la « Révolution culturelle »
1967 LIU Shaoqi, DENG Xiaoping sont  » purgés  »
Premier essai de la Bombe H
1969 Mars: incidents sino-soviétiques sur le fleuve Wusuli (Oussouri) ainsi qu’au Xinjiang (en août)
IXe congrès du Parti communiste chinois (PCC)
1971 Septembre: élimination et mort de Lin Biao
Octobre: la Chine entre à l’ONU et Taiwan en sort.
Dans l'industrie, apprendre de Daqing!
1972 Février: visite du président des États-Unis, Richard NIXON
Septembre: établissement des relations diplomatiques avec le Japon
1973 Août: réhabilitation de DENG Xiaoping
Xe congrès du PCC
Campagne contre Confucius
1975 Janvier : DENG Xiaoping est nommé vice-président du PCC, membre du Comité permanent du Bureau politique, chef de la Commission militaire centrale
Avril : mort de CHIANG Kai-shek
Décembre : Mort de KANG Sheng, chef des services secrets
1976 Janvier : mort de ZHOU Enlai
Avril : DENG Xiaoping est démis de tous ses mandats, HUA Guofeng à la tête du pays; manifestations sur la place Tiananmen
Juillet : mort de ZHU De ; tremblement de terre à Tangshan
Septembre: mort de MAO Zedong
Octobre: arrestation de la  » bande des 4  » (dont la veuve de MAO Zedong, JIANG Qing). HUA Guofeng président du Comité central
1977 Juillet: DENG Xiaoping est rétabli dans ses fonctions
Août: XXe congrès du PCC, Hua Guofeng est premier ministre et président du Comité central
1978 Mars: CHIANG Ching-kuo, fils de CHIANG Kai-shek devient président de Taiwan
Novembre : premières sur le Mur de la démocratie à Pékin
Décembre : annonce du rétablissement des relations diplomatiques sino-américaines
1979 Les « Quatre modernisations », début de la politique d’ouverture économique
Février : guerre avec le Vietnam
Mars : répression du mouvement démocratique du «Printemps de Pékin», arrestation de Wei Jingsheng
Juillet : les 4 premières ZES, zones économiques spéciales et premières entreprises mixtes (joint-ventures)
1980 Février : ZHAO Ziyang et HU Yaobang entrent au Comité permanent du Bureau politique
Septembre : ZHAO Ziyang devient Premier ministre
Légalisation de l’exploitation familiale de la terre
1981 Juin : HU Yaobang, président du Comité central
Révision de l’interprétation officielle du rôle de MAO Zedong
1982 Septembre : HUA Guofeng est exclu du Bureau politique ; HU Yaobang devient secrétaire général du Parti (le titre de président du PCC est abandonné)
Octobre : campagne contre la «pollution spirituelle»
1984 Janvier : abandon de la campagne contre la «pollution spirituelle»
Avril : 14 villes côtières s’ouvrent aux investisseurs étrangers
Septembre : déclaration commune sino-britannique sur Hongkong
1985 Février : le nombre de villes ouvertes aux étrangers est fortement augmenté
Mars : la Chine renoue avec l’URSS
Mai : libéralisation des prix
Entrée en vigueur de l’accord sur Hongkong
1986 Juin : accord entre la Chine et les États-Unis sur le lancement par des fusées chinoises de satellites fabriqués aux États-Unis
Juillet : le renminbi est dévalué de 15,8%
Novembre : création de bourses à Shanghai, Chongqing et Wuhan
Décembre : protestations étudiantes dans les principales grandes villes
1987 Janvier : répression du mouvement estudiantin et purge dans le milieu académique
Destitution de HU Yaobang
La Chine passe la cap du milliard d’habitants
Avril : accord sur la rétrocession de Macao à la Chine
Juillet : abrogation de la loi martiale à Taiwan
Août : rétablissement du commerce privé
Septembre : Taiwan autorise ses ressortissants à se rendre en Chine
Manifestations à Lhassa contre la sinisation
Octobre : ZHAO Ziyang est nommé secrétaire général du Parti
Novembre : LI Peng devient Premier ministre intérimaire
1988 Janvier: mort du président taiwanais CHIANG Ching-kuo
Avril: YANG Shangkun devient président de la RPC succédant à Li Xiannian
Août : assouplissement de la politique de « l’enfant unique » dans les campagnes
Décembre : violents heurts à Lhassa
1989 Mars : instauration de la loi martiale au Tibet
Avril: décès de HU Yaobang; des mouvements d’étudiants demandant la libéralisation du pays y font suite
4 juin: le pouvoir envoie l’armée mettre fin aux mouvements qui s’étaient étendus à tous le pays [Voir également notre page sur les événements du Printemps 1989].
Fin juin: ZHAO Ziyang est limogé, JIANG Zemin le remplace en tant que secrétaire général du PCC
Octobre: le dalaï-lama reçoit le prix Nobel de la paix
Novembre: DENG Xiaoping quitte ses dernières fonctions; JIANG Zemin devient président de la Commission militaire du PCC
Décembre: premières élections libres à Taiwan
Le Yuan est dévalué de 21,2%
Tiananmen - printemps 1989
1990 Mars : LEE Teng-hui devient président du régime nationaliste de Taiwan; il lève la loi martiale qui était en vigueur depuis 1948
Mai : LEE Teng-hui propose un dialogue « intergouvernemental » avec Pékin
Août : rétablissement des relations diplomatiques de la Chine avec l’Indonésie, gelées depuis 1967
Septembre : réconciliation sino-vietnamienne
1991 Mai: Jiang Qing, veuve de Mao Zedong, se donne la mort
Visite de Jiang Zemin en URSS, la première d’un secrétaire général depuis 1957; un accord sur le tracé de la frontière orientale est conclu
Juillet: inondations catastrophiques dans le Centre et l’Est du pays
Décembre: Li Peng en Inde, première visite officielle d’un chef de gouvernement chinois depuis 1960
1992 Août: établissement de relations diplomatiques avec la Corée du Sud
Octobre: visite de l’empereur Akihito, scellant la réconciliation entre le Japon et la Chine
Le XIVe Congrès du PCC réaffirme l’ouverture économique et la politique de réforme
Décembre: élections législatives à Taiwan, le parti indépendantiste devient la première force d’opposition
1993 Mars: Jiang Zemin, en plus de ses fonctions de secrétaire général du PCC et de président de la commission militaire centrale, devient chef de l’Etat en remplacement de Yang Shangkun
Avril: premiers contacts officiels entre la Chine et Taiwan à Singapour
Mai: Chen Kaige reçoit la Palme d’Or au festival de Cannes pour son film Adieu ma concubine
Septembre: Pékin échoue face à Sidney pour l’organisation des JO de l’an 2000
Décembre: échec des négociations portant sur l’entrée de la Chine au GATT et à la future Organisation mondiale du commerce (OMC)
Tout au long de l’année, agitation et jacqueries dans les campagnes
1994 Septembre: La Chine empêche le retour de Taiwan aux Nations unies
Décembre: Un maire indépendantiste est élu à Taipei
Début des travaux du barrage des Trois-Gorges
1995 Janvier: Pékin et Taipei entament une nouvelle série de pourparlers
Avril: Destitution de Chen Xitong, véritable chef de la municipalité de Pékin
Mai: 45 personnalités adressent une pétition au président Jiang Zemin, demandant un assouplissement du système politique
Juin: protestation de Pékin après l’octroi d’un visa au président taiwanais Lee Teng-hui pour se rendre aux États-Unis
Juillet: Pékin teste des missiles au Nord de Taiwan
Septembre: le Parti démocratique remporte plusieurs sièges lors de législatives à Hongkong
Novembre: de nouveau interpellé, Wei Jingsheng est accusé de «crimes contre-révolutionnaires»; condamné à 14 ans de prison le mois suivant
Décembre: Pékin impose son propre panchen-lama en lieu et place de celui choisi par les autorités religieuses tibétaines
1996 Mars: crise dans le détroit de Taiwan, les États-Unis dépêchent des porte-avions pour répondre aux manœuvres militaires chinoises
Le président sortant Lee Teng-hui est réélu par les Taiwanais à l’issue de la première consultation au suffrage universel dans l’histoire de Chine
Wang Xizhe, un des plus célèbres dissidents chinois, gagne les États-Unis après avoir purgé 16 ans de prison; Wang Dan, un des principaux leaders étudiants de 1989, est condamné à 11 ans de prison
Avril: incident diplomatique entre la France et la Chine lors de la visite du premier ministre Li Peng
Septembre: la Chine signe, avec les 4 autres puissances nucléaires, le traité d’interdiction globale des essais nucléaires (CTBT)
Décembre: Tung Chee-hwa sera le premier chef de l’exécutif de Hongkong après la rétrocession prévue le 1er juillet 1997
1997 Février: émeutes meurtrières à Yining dans le Xinjiang, attribuées aux activistes ouïgour
Décès de Deng Xiaoping à 92 ans
1er juillet: rétrocession de Hongkong après 156 ans d’occupation britannique
Septembre: lors du 15e congrès du PCC, Qiao Shi est écarté du Comité permanent du Bureau politique (composition du Comité permanent)
Novembre: Wei Jingsheng est libéré après plus de 18 ans de prison et est expulsé vers les États-Unis
Décembre: grippe du poulet à Hongkong, un million de gallinacés sont sacrifiés
1998 Janvier: l’Afrique du Sud établit des relations diplomatiques avec la Chine et rompt avec Taiwan
La crise asiatique commence à toucher la Chine
Mars: à l’occasion de la réunion de l’Assemblée nationale populaire, un ambitieux programme de réforme des entreprises d’Etat est annoncé
Zhu Rongji devient premier ministre à la place de Li Peng, qui devient président du Parlement
Avril: Wang Dan est expulsé vers les États-Unis
Mai: à Hongkong, les démocrates recueillent 60% des votes lors des élections au Legco
Juillet-août: de graves inondations touchent le Centre du pays (Hubei, Anhui), ainsi que le Nord-Est (Heilongjiang) et feront plus de 3’600 morts
Août: Chen Xitong, ancien maire de Pékin, est condamné à 16 ans de prison pour corruption
Octobre: la Chine annonce qu’elle entend signer la convention de l’ONU sur les droits civiques et politiques
Jiang Zemin rencontre Koo Chen-fu, président de la Fédération des échanges dans le détroit, renouant ainsi les pourparlers avec Taiwan
A cause de la crise asiatique, le rythme des réformes doit être ralenti, les 8% prévus de croissance ne seront pas atteints
Décembre: le Kuomintang remporte les élections législatives et municipales à Taiwan
Le gouvernement chinois applique une répression sévère contre toute forme de dissidence
1999 Janvier: la Chine s’efforce de restaurer la confiance suite à la défaillance de diverses sociétés dans la province du Guangdong. Des structures de défaisance sont mises en place pour gérer les créances douteuses.
L’internaute chinois Lin Hai est condamné à deux ans de prison pour avoir livré des adresses électroniques à la dissidence à l’étranger.
Une bombe artisanale explose à Yizhang (province du Hunan), faisant 9 morts et 65 blessés.
Février: la récession asiatique atteint aussi Taiwan.
Le Parti démocrate fonde cinq nouvelles cellules en RPC
Incidents et arrestations dans le Xinjiang.
Une loi sur l’immigration des enfants provoque une crise entre Hongkong et Pékin; les juges de la Région administrative spéciale cèdent devant la décision prise par l’autorité centrale.
Nouvelle crise des missiles entre la RPC et Taiwan, en liaison avec l’établissement d’un système américano-nippon.
La RPC met son veto à la présence de l’ONU en Macédoine.
Mars: Mme Albright, secrétaire d’Etat des Etats-Unis, est en visite en Chine. Mais le contentieux est lourd…
Des activités d’espionnage aux Etats-Unis par un ressortissant chinois sont dénoncées.
Session annuelle de l’Assemblée nationale populaire: alors qu’exportations et investissements sont à la baisse, le premier ministre Zhu Rongji annonce une relance budgétaire pour stimuler la croissance, sans oublier la réforme des entreprises d’Etat. La reconnaissance de la propriété privée est entérinée et la notion de «crime contre-révolutionnaire» est remplacée par celle d’«atteinte à la sécurité de l’Etat».
40ème anniversaire du soulèvement au Tibet.
Avril: la Chine dénonce l’intervention de l’OTAN au Kosovo.
Le premier ministre Zhu Rongji effectue un voyage aux Etats-Unis sur fond de négociations pour l’entrée à l’OMC.
Procès de Fang Jue, ancien fonctionnaire, auteur d’un appel en faveur de réformes démocratiques; condamné, en juin, à quatre ans de prison.
Dix mille adeptes du Falungong encercle Zhongnanhai, siège du gouvernement chinois.
Mai: l’OTAN bombarde accidentellement l’ambassade de Chine à Belgrade. De violentes manifestations se déroulent à Pékin devant les ambassades de Grande-Bretagne et des Etats-Unis.
Le banquier Edmund Ho est choisi pour diriger le premier gouvernement de Macao après la rétrocession.
Le rapport Cox dénonce l’aveuglement de la Maison Blanche face à l’espionnage chinois dans le domaine de l’armement.
Juin: 10ème anniversaire de l’écrasement du « Printemps de Pékin ». Une vague d’arrestations l’ont précédé. Des parents de victimes portent plainte devant la Cour suprême chinoise.
Prêt controversé de la Banque mondiale à un projet de lutte contre la pauvreté dans la province du Qinghai.
Juillet: Le président taiwanais Lee Teng-hui déclare que Taipei doit entretenir «des relations d’Etat à Etat» avec la Chine populaire; le ton monte entre les deux rives du détroit de Taiwan, des gesticulations militaires suivent. La tension croît avec les Etats-Unis.
Renforcement de la répression contre les adeptes du Falungong, organisation déclarée «illégale».
Tir d’un nouveau missile par la RPC, laquelle déclare maîtriser aussi la bombe à neutrons.
Août: Tensions et conflits au sein de la classe dirigeante chinoise au sujet de l’attitude à adopter à l’égard de Taiwan.
Le Kuomintang – parti au pouvoir à Taipei – abandonne la doctrine d’«une seule Chine».
Septembre:
Un violent tremblement de terre secoue Taiwan, l’épicentre se trouve à côté de la ville de Taichung et près du comté de Nantou; plus de deux mille morts et huit mille blessés, des dégâts considérables.
Le chômage atteint 6,1% à Hongkong.
Octobre: le 1er, 50ème anniversaire de la RPC, cortège grandiose et célébrations multiples.
Tournée du président Jiang Zemin en France et en Grande-Bretagne: controverses et polémiques.
Novembre: Zhang Yimou remporte le Lion d’or du festival de Venise pour son film « Pas un de moins ».
Accord Chine-Etats-Unis sur l’entrée de la Chine à l’OMC.
Décembre: soutien de la Chine aux actions russes en Tchétchénie.
Le 20, rétrocession de Macao à la RPC.
Une croissance de 7,3% est annoncée pour 1999.
La Chine et le Vietnam signent un traité délimitant leur frontière terrestre, huit ans après la normalisation entre les deux pays.
Drapeau de la Région administrative spéciale de Macao
2000 Janvier: cinq nouveaux évêques sont ordonnés sans l’accord des autorités chinoises.
Ugyen Trinley Dorje, 17ème karmapa,  fuit le Tibet et se réfugie en Inde.
Le Quotidien du Peuple diffuse des informations relatives à la corruption massive entourant la construction du barrage des Trois-Gorges.
Un vaste réseau de contrebande est démantelé dans la province du Fujian.
Dans la région frontalière, situation précaire des réfugiés provenant de Corée du Nord.
États-Unis et Chine normalisent leurs relations militaires, suspendues après le bombardement par l’OTAN de l’ambassade chinoise à Belgrade.
Février: 32 adeptes du Falungong sont condamnés à des peines allant de 4 mois à 7 ans de prison.
La Chambre des représentants des États-Unis adopte un texte destiné à accroître les liens militaires avec Taiwan.
Incident naval entre la Chine et les Philippines en mer de Chine du Sud.
Li Xiangshan, paysan du Hubei, se suicide à l’explosif place Tiananmen.
Reprise des négociations entre la Chine et l’Union européenne pour l’entrée à l’Organisation mondiale du commerce (OMC), sans accord.
À un moins de l’élection présidentielle à Taiwan, Pékin menace Taipei d’intervention militaire si le processus de réunification n’avance pas.
Mars: Hongkong Telecom est racheté par Richard Li, fils du milliardaire Li Ka-hsing.
680’000 toxicomanes officiellement recensés en Chine.
Mary Robinson, haut-commissaire des Nations unies pour les droits de l’homme, regrette la «détérioration» de la situation en Chine en 1999.
Cheng Kejie, vice-président de l’Assemblée nationale populaire, est évincé pour corruption.
Le Pentagone accepte de livrer des armements sophistiqués de défense antiaérienne à Taiwan.
Hu Changqing, ancien vice-gouverneur de la province du Jiangxi, est exécuté pour avoir été impliqué dans une affaire de corruption.
Le premier ministre chinois Zhu Rongji met en garde Taiwan contre toute vélléité indépendantiste, alors que le climat de l’élection présidentielle s’envenime.
Chen Shui-bian, candidat du Parti de la démocratie et du progrès (DPP), remporte l’élection à Taiwan avec 39% des suffrages, devant James Soong, sans affiliation politique (36,8%) et Lian Chan du Kuomintang, l’ancien parti qui dominait la vie politique depuis 1949 (23%).
Nouvel échec des négociations entre la Chine et l’Union européenne.
Avril: la Chine échappe à une condamnation devant la Commission des droits de l’homme des Nations unies.
Les États-Unis reportent une vente de navire de guerres à Taiwan.
La Chine proteste contre deux résolutions prises par le Parlement européen de Strasbourg concernant Taiwan et le Tibet.
De manière régulière, des membres du Falungong défient les autorités chinoises, par exemple en manifestant sur la place Tiananmen.
Des réfugiés nord-coréens sont contraints de retourner dans leur pays.
Mai: Le gouvernement chinois rachète des oeuvres d’art, pillées par les généraux français au moment de la mise à sac du palais d’été de Pékin en 1860, lors de ventes aux enchères tenues à Hongkong.
Li Fuxiang, directeur de l’administration chinoise des changes, se suicide dans des conditions mystérieuses.
Après un 4ème tour de négociations Chine-Union européenne pour l’entrée à l’OMC, un accord est trouvé.
Le président taiwanais, Chen Shui-bian, indique qu’il est prêt à discuter du principe d’«une seule Chine».
La Chambre des représentants des États-Unis adopte une loi normalisant les relations commerciales avec la Chine.
Tony Leung reçoit le prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes pour sa prestation dans In the Mood for Love de Wong Kar-wai.
Mou Qizhong, l’un des hommes d’affaires chinois les plus en vue, est condamné à la détention à perpétuité pour escroquerie.
Kim Jong-il, leader de la Corée du Nord, se déplace secrètement à Pékin.
Juin: Li Peng, président de l’Assemblée nationale populaire, effectue une visite en Yougoslavie.
Un sommet de la «réconciliation» est proposé par le président taiwanais, une idée refusée par les autorités du continent.
58 immigrants clandestins chinois sont retrouvés morts dans un camion à Douvres.
Quelque six millions d’employés des entreprises d’Etat chinois ont été licenciés durant les cinq premiers mois de l’année.
Juillet: la Banque mondiale refuse un crédit pour l’établissement de fermiers pauvres dans la province du Qinghai.
Sur pression des États-Unis, Israël ne livrera pas quatre avions-radars Awacs à la RPC.
Visite du président russe Vladimir Poutine en Chine. Un appel sino-russe invite la communauté internationale à résister au projet américain de défense antimissiles.
Les autorités chinoises concèdent qu’elles n’ont pas éradiqué le Falungong.
Le ministre des affaires étrangères chinois, Tang Jiaxuan, en visite en Inde pour tenter d’améliorer les relations entre les deux pays.
Les autorités taiwanaises relancent l’enquête sur le «scandale des frégates» vendues par la France en 1992, alors que les révélations se multiplient dans la presse française sur le montage politique et financier.
Août: Hongkong veut expulser un millier de Chinois en situation irrégulière, faisant suite à des heurts survenus entre manifestants chinois et forces de l’ordre.
Les États-Unis accordent un visa de transit au président Chen Shui-bian qui se rend aux Antilles. Protestation de Pékin.
Une campagne de rectification idéologique démarre en Chine pour limiter les «dérives» qui découlent de le la modernisation économique.
Baba de Wang Shuo remporte le Léopard d’or au festival de Locarno.
Émeutes paysannes dans le sud de la Chine pour protester contre la collecte des impôts.
Septembre: plusieurs anciens étudiants et des associations des droits de l’homme assignent Li Peng en justice aux États-Unis.
Russie, Chine et Inde envoient des observateurs en Yougoslavie pour les élections du 24 septembre.
La Chine retire 27 athlètes de sa délégation pour les Olympiades de Sydney.
Son dernier appel rejeté, Cheng Kejie, vice-président de l’Assemblée nationale populaire, est exécuté.
Début d’une violente polémique au sujet du nouvel opéra de Pékin, le projet du Français Paul Andreu est vivement critiqué.
A Hongkong, les élections législatives montrent une poussée de l’Alliance démocratique pour l’amélioration de Hongkong (pro-Pékin, +4,4% à 29,6%) et un recul du Parti démocrate (- 8% à 34,7%).
Wen Ho Lee est libéré après neuf mois de prison aux Etats-Unis, lavé des accusations d’espionnage lancées contre lui.
Le Sénat américain accepte d »établir des relations commerciales permanentes et normales avec la Chine.
Octobre: crise entre Pékin et le Vatican à la suite de la canonisation de cent vingt «martyrs» de Chine le 1er octobre.
La fête nationale de la RPC est perturbée par des manifestations du Falungong sur la place Tiananmen.
En vue d’obtenir les Jeux olympiques de 2008, Pékin met les bouchées doubles.
Le premier ministre taiwanais Tang Fei, du Kuomintang, démissionne, officiellement pour des raisons de santé, mais un désaccord sur la construction de la centrale nucléaire de Kungliao était patent. Il est remplacé par Chang Chun-hsiung du DPP.
Réunion du Comité central du Parti communiste: Hu Jiantao semble être le dauphin choisi par le président Jiang Zemin.
La Chine annule 1,2 milliard de dollars de dettes de pays africains.
Gao Xingjian, dissident chinois naturalisé français, reçoit le Prix Nobel de littérature.
Tension sino-française lors de la visite du président Jacques Chirac en Chine, entre autres à cause de la décision française de vendre un satellite d’observation à Taiwan.
Novembre: intimidations et tensions dans le monde de la presse hongkongaise. Un rédacteur en vue du South China Morning Post démissionne.
Dans la province du Fujian, plusieurs condamnations à mort sont prononcées lors de la plus grave affaire de corruption de la RPC.
Recensement national en Chine.
Mary Robinson, haut-commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, signe un mémorandum pour aider la Chine à mettre sa législation en conformité avec deux traités qu’elle n’a pas encore ratifiés.
Les États-Unis lèvent leurs sanctions contre la RPC liées à l’exportation de missiles.
Taiwan entend se constituer partie civile en France dans le dossier des frégates.
Une délégation du Kuomintang en visite en Chine après 51 ans de rupture.
Une entreprise japonaise crée un fonds pour indemniser les Chinois contraints  au travail forcé entre 1944 et 1945.
Décembre: Gao Changli, ministre de la justice, soupçonné de corruption est limogé.
Le dalaï-lama indique que le contact aurait été repris avec les autorités chinoises.
Pékin choisit le gris comme couleur officielle.
Mort de Chen Zhen, artiste plasticien.
La Chine achète 4 avions-radars à la Russie.
Le chômage atteint 3,19% à Taiwan.
Un missile balistique intercontinental de la RPC subit un nouvel essai concluant.
300 morts dans une discothèque de Luoyang. Des travaux «illégaux» étaient en cours dans l’immeuble.
L’Assemblée nationale populaire édicte des lois pour éviter toute utilisation non contrôlée de l’Internet.

 

Références et sources :

  • History of China
  • Jacques Gernet, Le monde chinois, Paris, Armand Colin, 1972
  • Pierre Gentelle (sous la direction de), L’Etat de la Chine, Paris, La découverte, 1989
  • Archives SinOptic