Les dossiers de SinOptic :
2003Sinoptic Editeur2017-09-02T17:13:20+00:00

Suisse et espace chinois
Rétrospective de l’année 2003

Dans les relations bilatérales, quels furent les événements marquants de l’année 2003 ?

Vous trouvez dans notre revue de presse de 2003 des liens avec la plupart des événements mentionnés ci-dessous.

Février Les organisations Suisse-Tibet protestent à Zurich devant le consulat chinois contre l’exécution, le 26 janvier, du moine tibétain Lobsang Dhondup.
Roche ferait l’objet d’une enquête en Chine, pour avoir propagé des rumeurs au sujet d’un virus dans le but de vendre un de ses médicaments (le Tamiflu).
Mars En marge de la session annuelle de la Commission des droits de l’homme de l’ONU, les manifestations sont interdites à Genève. Des représentants du Falungong défilent malgré cette interdiction.
Un groupe international d’avocats entend déposer une plainte pénale en Suisse contre JIANG Zemin, lequel est accusé d’être le principal artisan de la répression du Falungong.
L’architecte Mario Botta va réaliser un musée d’art contemporain dans l’enceinte de l’université Qinghua à Beijing. En outre, le bureau bâlois Herzog et de Meuron remporte le concours lancé pour la réalisation d’un stade olympique de 80 000 places.
21 : la Sino-Swiss Venture Capital Fund Management Co., Ltd. (« SSVC ») est officiellement inaugurée le 19 mars 2003 dans la capitale chinoise, avant d’être présentée au public. Cette structure est placée sous l’égide du seco et de la CDB. Il s’agit de la première société de gestion de fonds sise en Chine à participation étrangère et reprend l’administration du Sino-Swiss Partnership Fund (SSPF).
Communiqué du 21 mars 2003.
Avril 1 : Le Conseil fédéral tranche lors d’une séance extraordinaire urgent. A cause du SRAS, le personnel asiatique sera interdit de travail lors du Salon mondial de l’horlogerie et de la bijouterie BaselWorld 2003. Une violente controverse se déclenche, la délégation de Hongkong à Baselworld s’estimant trahie par cette décision. Finalement, les exposants asiatiques n’exposeront ni au Salon de Zurich, ni à Bâle.
Malgré le SRAS, le conseiller fédéral Samuel Schmid, chef du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports, se rend en visite officielle en Chine.
Un seul cas de SRAS est confirmé en Suisse.
L’Université de Genève et l’IUED lancent dès octobre 2003 un DESS, diplôme d’études supérieures spécialisées, en études asiatiques.
Pour dissiper toute crainte à l’égard du SRAS, les enseignants de retour de Chine resteront dix jours loin de leurs classes, décide le Département genevois de l’instruction publique.
Mai Vu la survenue du SRAS, Swiss réduit son programme de vols vers l’Asie.
La conseillère fédérale Micheline Calmy-Rey, en charge des Affaires étrangères, termine sa tournée asiatique par Beijing où elle rencontre le premier ministre WEN Jiaobao, ainsi que son homologue chinois LI Zhaoxing.
Juin En marge de la réunion du G8 à Evian, à laquelle la Chine a été invitée par le président français Jacques Chirac, les conseillers fédéraux Pascal Couchepin, Micheline Calmy-Rey et Ruth Metzler rencontrent le président HU Jintao.
Une école privée valaisanne voit sa manière d’agir avec les étudiants chinois dénoncée dans la presse.
Suites de BaselWorld: les horlogers hongkongais et chinois réclament des compensations financières aux organisateurs de la foire horlogère de Bâle.
Juillet L’UBS devient le premier institut étranger présent à la Bourse de Shanghai.
En même temps que New Delhi et Rio de Janeiro, SWISS biffe Beijing de la liste de ses destinations.
Août Autre problème dans une école privée: le Geneva Business Institute fait faillite.
Septembre Afin de mettre un terme à la controverse née de la décision frappant les exposants asiatiques de BaselWorld, un accord est signé en ouverture de la foire horlogère de Hongkong, en présence des autorités helvétiques. Les horlogers de Hongkong reviendront donc à Bâle en 2004.
Swiss Re décroche une licence en Chine.
Octobre Le Global Hotel and Business Institute (GHBTI) ferme ses portes à Leysin.
Berne va transmettre des pièces sur le dossier des frégates de Taiwan, une affaire qui remonte à 1991 et qui fait partie d’un scandale à tiroirs jugé en France.
Novembre Le conseiller fédéral Deiss, chef du Département fédéral de l’économie, se rend à Hongkong.
20-24: le président de la Confédération, Pascal Couchepin, en visite en Chine, est reçu par le président HU Jintao, lequel annonce l’octroi à la Suisse du statut de destination touristique privilégiée.
Décembre Une affaire de casseroles haut de gamme, vendues à prix cassé par la Coop, suscite l’ire du fabricant SIGG. Vendues sous le label SIGG, il s’agit en fait de pièces fabriquées en RPC.
La croissance en 2003 a atteint 8,5%.

 

Références et sources :

  • Archives SinOptic
  • Sur l’activité des Chambres fédérales durant l’année, voir notre page correspondante.