Les dossiers de SinOptic :

Bernardino REGAZZONI

Bernardino REGAZZONISinoptic Admin2019-01-07T16:33:45+00:00

Bernardino REGAZZONI
Ambassadeur de Suisse en Chine
dès mars 2019

C’est en mars 2019, et non dans le courant de l’été 2018 comme annoncé précédemment, qu’il succédera à M. Jean-Jacques DE DARDEL, en poste depuis février 2014.
Voir l’information du 11 octobre 2017 du Département fédéral des affaires étrangères.

Notice biographique

Bernardino REGAZZONI est né à Lugano en 1957.

Titulaire d’un doctorat en philosophie, il entre au service du Département fédéral des affaires étrangères en 1988 et fait son stage au Bureau de l’intégration (Département fédéral des affaires étrangères / Département fédéral de l’économie) et à l’Ambassade de Suisse à Abidjan . Après une affectation en qualité de premier collaborateur du chef de Mission à Kinshasa en 1990, il revient à Berne trois ans plus tard pour diriger le Service de la francophonie à la Division politique I (Europe, Amérique du Nord ). En 1996, il est chef adjoint de la Division politique I, en charge des relations politiques bilatérales avec les pays d’Europe et d’Amérique du Nord avec titre de ministre dès 1999. En cette même année, il est nommé conseiller pour les affaires diplomatiques du chef du Département fédéral des Affaires étrangères . De septembre 2002 à juillet 2006, il est ambassadeur de Suisse en République socialiste et démocratique de Sri Lanka et en République des Maldives, avec résidence à Colombo. De juillet 2006 jusqu’à la fin de 2009, il est Ambassadeur de Suisse en République d’Indonésie et en République démocratique de Timor-Leste, avec résidence à Jakarta. Dès juillet 2009 , il est également accrédité auprès de l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN). De décembre 2009 jusqu’à mai 2014, il est ambassadeur de Suisse en Italie, accrédité également à Malte et en République de Saint-Marin. De 2014 à 2018, il est ambassadeur de Suisse en France et en Principauté de Monaco.

L’ambassadeur Bernardino REGAZZONI est marié et père de deux fils.

 

Sources : Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) – Communiqué du 13 novembre 2013 et archives SinOptic