Les dossiers de SinOptic :
2005Sinoptic Editeur2018-05-29T11:45:41+00:00

Suisse et espace chinois
Rétrospective de l’année 2005

Dans les relations bilatérales, quels furent les événements marquants de l’année 2005 ?

Vous trouvez dans notre revue de presse de 2005 des liens avec la plupart des événements mentionnés ci-dessous.

Janvier L’Union de banques suisses (UBS) rachète 49% de la société de gestion China Dragon.
Février Une campagne contre l’importation des fourrures chinoises est lancée par Lolita MORENA, ex-Miss Suisse.
Swiss Re est le premier actionnaire étranger d’une société chinoise d’asset management pour assureurs, China Re Asset Management (CRAMC).
Avril La Banque de Chine négocie avec UBS pour une prise de participation de cette dernière.
L’entraide à Taiwan butant sur la peine de mort, le Tribunal fédéral demande à Taipei de fournir de nouvelles garanties à la Suisse. Arrêt 1A.61/2005 du 19 avril 2005.
Mai Swatch entend se retirer de la production des mouvements à quartz bas de gamme.
La ville de Zurich inaugure une sorte de parcours Vita inspiré de la médecine chinoise.
Frégates de Taiwan : le Tribunal fédéral confirme sa position dans l’arrêt 1A.107/2005 du 3 mai 2005.
Juin La secte Falungong s’oppose à l’interdiction du svastika, car une motion adoptée au Conseil national demande l’interdiction des symboles faisant l’apologie du national-socialisme.
L’ambassadeur Thomas GREMINGER est en Chine pour parler des libertés.
Le Conseil national introduit par 96 voix contre 6, dans la loi sur la protection des animaux, l’interdiction d’importer des peaux de chats et de chiens, dont la Chine est une grande exportatrice (voir notre page sur les interventions parlementaires).
Uli SIGG, industriel et ancien ambassadeur de Suisse en Chine, expose sa collection d’art contemporain chinois au Kunstmuseum de Berne.
Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) ouvre ‘une délégation en Chine.
Juillet Le conseiller fédéral Joseph DEISS, chef du Département de l’économie, conduit une délégation économique en Chine (reflets dans nos pages).
Pour la première fois, un footballeur chinois évoluera dans le Championnat suisse, avec les Young Boys de Berne.
Août Le dalaï-lama passe dix jours en Suisse, où il est reçu en tant que chef spirituel par le conseiller fédéral Pascal COUCHEPIN.
La collection d’art contemporain chinois au Kunstmuseum de Berne suscite la controverse : l’œuvre à tête de fœtus, de XIAO Yu, est provisoirement retirée.
Les quotas de pull-overs et de pantalons en provenance de Chine sont dépassés dans les pays de l’Union européenne.
L’Administration nationale chinoise du tourisme met en garde les touristes chinois contre les risques qu’ils courent lors de leur séjour en Suisse.
Le chinois Johnson barre la route au japonais Sumida dans le rachat de Saia-Burgess.
Septembre Les cinq plus grands producteurs se regroupent pour lancer un «vin suisse» sur le marché chinois.
L’Union de banques suisses (UBS) et la Banque de Chine signent un accord de coopération stratégique, la première faisant l’acquisition d’1,6% du capital de la seconde.
Le Tribunal fédéral autorise la transmission de pièces dans l’affaire des frégates. Arrêt 1A.237/2005.
Le Conseil des États refuse d’autoriser l’entrée en Suisse des touristes chinois, porteurs d’un visa Schengen (voir notre page sur les interventions parlementaires).
Octobre Le groupe pharmaceutique Roche est mis sous pression par les autorités taïwanaises qui exigent un médicament générique.
Le Festival international médias Nord Sud récompense le réalisateur DUAN Jinchuan pour « Interesting Times – Secret of my success », ainsi que le journaliste Pierre HASKI et le photographe Bertrand MEUNIER pour leur ouvrage « Le sang de la Chine  ». Voir aussi lediscours (pdf, 3 p., 37 kb) tenu par Mme la conseillère fédérale Micheline CALMY-REY et celui(pdf, 2 p., 16 kb) de M. l’ambassadeur de Chine en Suisse M. ZHU Bangzao.
Novembre A la suite des divers arrêts pris par le Tribunal fédéral, la Suisse fait parvenir aux autorités taïwanaises des pièces relatives à l’affaire des frégates.
Décembre Roche passe un accord avec Shanghai Pharmaceutical Group pour la production locale de Tamiflu.

 

Références et sources :

  • Archives SinOptic
  • Sur l’activité des Chambres fédérales durant l’année, voir notre page correspondante.