Les dossiers de SinOptic :

2006 – Micheline CALMY-REY

///2006 – Micheline CALMY-REY
2006 – Micheline CALMY-REY 2018-03-23T12:32:13+00:00

Visite de Mme Micheline CALMY-REY, conseillère fédérale, chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE)
27-29 octobre 2006

Version proposée par la Chine du nom de Mme CALMY-REY en chinois
Micheline CALMY-REY en chinois
et celle proposée par la Suisse
Micheline CALMY-REY en chinois

 

Vendredi 27 octobre
Beijing

Rencontre avec M. LI Zhaoxing, ministre des Affaires étrangères

Reçue au Ministère, Mme CALMY-REY aura eu l’occasion de prolonger les échanges entamés lors de la visite de M. le ministre LI en février 2006 en Suisse. Les thèmes abordés ont été:

  • les relations politiques bilatérales, avec la perspective de signer un protocole d’entente qui recouvrirait l’ensemble des domaines d’intérêt commun ;
  • les questions économiques, avec un accent porté sur la propriété intellectuelle ;
  • les problèmes migratoires ;
  • les droits de l’homme, qui ont été abordés autant de manière générale que dans des aspects relevant du dialogue, établi en 1991, en ce domaine ; l’incident survenu à la frontière du Tibet en octobre 2006 – des gardes-frontière avaient fait feu sur un groupe de Tibétains tentant de passer au Népal, faisant au moins un mort – a fait d’une demande d’éclaircissements ;
  • la politique de développement et la coopération au plan multilatéral ;
  • l’analyse de chaque partie face à la situation en Corée du Nord.

Les deux parties ont souligné la bonne atmosphère qui a régné lors de l’entretien, même lorsque des sujets plus délicats ont été traités.

Signature d’un protocole d’entente (Memorandum of understanding (MoU)) dans le domaine de l’éducation supérieure

À la Résidence de l’Ambassade de Suisse, Mme CALMY-REY et M. ZHOU Ji, ministre de l’Éducation, ont signé ce protocole qui prévoit de développer plus avant plusieurs domaines :

  • bourses d’études
  • collaboration en matière scientifique et de recherche
  • langue et civilisation
  • échanges de délégations
  • enseignement professionnel
Rencontre de courtoisie avec M. WU Bangguo, président de l’Assemblée nationale populaire

Cette entrevue, dans un des salons du Palais de l’Assemblée nationale populaire, aura été davantage qu’un simple échange de politesse. Là aussi, les relations politiques bilatérales et les droits de l’homme, les relations économiques avec un volet sur la propriété intellectuelle.

 

Rencontre de courtoisie avec M. LI Changchun, membre du Comité permanent du bureau politique

M. LI, qui avait accompli une visite officielle de travail en Suisse au mois de juin 2006, s’est plus à revenir sur celle-ci, en souhaitant que les échanges et la collaboration s’intensifient.

Réception avec la communauté suisse

A la Résidence de l’Ambassade de Suisse à Beijing, Mme la conseillère fédérale a pu s’adresser aux Suisses qui vivent et travaillent à Beijing.

Conférence de presse

Devant des journalistes chinois et suisses, Mme la conseillère fédérale s’est plu à revenir surtout sur les deux premiers moments. Elle a souligné l’importance de voir les deux partenaires discuter de la possibilité de conclure un protocole d’entente pour mieux coordonner tous les domaines de collaboration bilatérale. Elle a souligné que les relations actuelles étaient « bonnes, intenses ».

Revenant sur le protocole d’entente signé avec le Ministère chinois de l’éducation dans le domaine de l’enseignement supérieur, elle a signalé la volonté d’augmenter, de part et d’autre, le nombre de bourses, et d’approfondir les échanges en matière scientifique et technique.

Des questions ont été posées sur l’analyse de la Suisse par rapport au rôle international de la Chine, à l’attribution de bourses d’études, aux secteurs offrant des possibilités d’emploi en Suisse, à l’attrait de la place économique et financière suisse. Au chapitre des droits de l’homme, Mme CALMY-REY a précisé que tous les sujets étaient abordés. Par ailleurs, deux aide-mémoire sur des cas particuliers ont été transmis.

Vendredi 28 octobre
Beijing

Rencontre avec M. ZHENG Bijian, directeur du China Reform Forum (Zhongguo Gaige Kaifang Luntan)

Eminence grise et proche du président HU Jintao, dont il fut le bras droit lorsque ce dernier dirigeait l’École du Parti, M. ZHENG anime ce groupe de réflexion. Il est l’auteur de la formule du  » développement pacifique de la Chine  » (heping jieqi). L’analyse de la situation de la Corée du Nord a également retenu l’attention. La réforme politique en Chine a été traitée en examinant les perspectives de démocratisation du régime, d’extension des droits de l’homme et d’évolution du droit.

Déjeuner de travail avec un groupe d’hommes d’affaires suisses actifs en Chine

Ces quelques représentants du monde économique ont ainsi eu l’occasion d’échanger des points de vue avec la délégation. Après avoir évoqué la situation politique et économique, ils ont pu, à la demande de la chef du DFAE, s’exprimer sur les services que l’Ambassade et la Confédération offrent en Chine aux entreprises suisses. Si une satisfaction générale était perceptible quant à la qualité et l’utilité des prestations, leur renforcement a été souhaité.

Sur des points concernant la marche des affaires, ces patrons ont signalé des problèmes récurrents, tels l’application du droit à tous les échelons administratifs, y compris au plan local. L’homologation des médicaments, l’égalité de traitement entre entreprises étrangères et chinoises, dont l’accès aux marchés publics, font partie des autres difficultés rencontrées.

Les chefs d’entreprises ont également mentionné que fréquemment l’adage, bien connu en Chine, « de compter sur ses propres forces » restait d’actualité.

Enfin, la délivrance des visas suisses s’est beaucoup accélérée. En revanche, l’espace Shengen continue de gêner les voyages d’affaires, car conduire deux démarches administratives consécutives complique et rallonge la procédure.

Visite de la Cité interdite

Cette partie touristique du programme a revêtu un caractère particulier, puisque Mme CALMY-REY a eu pour guide le ministre des Affaires étrangères, M. LI Zhaoxing en personne – presque une première semble-t-il. Le chef de la diplomatie chinoise n’a pas boudé son plaisir à la conduire dans le bâtiment qui surplombe la place Tiananmen, à l’endroit même où en octobre 1949 le président MAO proclama la fondation de la République populaire de Chine. Les deux ministres y ont signé le Livre d’or. Puis il a pu expliquer les caractéristiques culturelles et architecturales du « Palais impérial » en le traversant du sud au nord. La visite s’est prolongée à la Colline au charbon. Enfin, une cérémonie traditionnelle de dégustation de thé a été offerte aux participants.

Enfin de journée, la délégation a quitté Beijing pour Guangzhou, chef-lieu de la province du Guangdong.

Dimanche 29 octobre
Guangzhou

Rencontre avec M. ZHANG Dejiang, secrétaire du Parti communiste pour la province du Guangdong

Le déplacement de la délégation suisse à Guangzhou est également motivée par l’inauguration du nouveau Consulat que la Suisse ouvre dans cette ville. Le secrétaire du PC et la ministre des Affaires étrangères se sont félicités de cette preuve supplémentaire de l’intensification des relations entre les deux pays.

Signalons qu’au même moment, le gouverneur du Guangdong; M. HUANG Huahua, commence un voyage en Europe, qui le conduira en France, en Suisse et en Finlande, comme on pouvait le lire dans la presse locale du jour.

 

Rencontre avec M. SHEN Bonian, premier maire adjoint de la ville de Guangzhou

Une brève entrevue aura permis à M. SHEN de parler du développement de la ville et de la province. Un banquet a ensuite été offert aux membres de la délégation officielle suisse.

Inauguration du Consulat général de Suisse à Guangzhou

Communiqué de presse du 29 octobre 2006 (pdf, 2 p., 62 kb, en chinois et en anglais)

Le Consulat couvrira, en plus de la province du Guangzhou, le Guangxi, le Fujian et le Hainan. Il s’agit de la quatrième représentation diplomatique en terre chinoise, complétant l’Ambassade de Beijing et les consulats de Shanghai et Hongkong.

La région cantonaise draine déjà quelque 35’000 visas annuellement, soit près d’un tiers des autorisations délivrées annuellement pour l’ensemble de la Chine.

Inauguration de l’exposition « Swiss Design Now  »

Avec le soutien de Présence suisse et de divers sponsors, cette exposition, présentée précédemment à Shanghai et Beijing, est organisée par l’École cantonale d’art de Lausanne (ECAL) en collaboration avec le Musée des beaux-arts de Guangzhou. Mme la conseillère fédérale et M. Pierre KELLER, directeur de l’ECAL, se sont adressés à l’audience pour souligner l’originalité des travaux rassemblés. Des prix ont été remis à divers créateurs chinois par M. l’ambassadeur de Suisse en Chine, M. Dante MARTINELLI.

Conférence de presse

Elle fut centrée sur l’ouverture du Consulat (voir le communiqué ci-dessus). Après avoir rappelé que le Guangdong constitue le troisième pôle de développement en Chine avec Beijing et Shanghai: un neuvième du PNB, 20% des investissements directs, un tiers du commerce extérieur, 14% de l’épargne nationale.

Pour tirer avantage du potentiel de cette région méridionale, une antenne du Swiss Business Hub sera ouverte en novembre. La coopération en matière scientifique et technique, la protection consulaire, le développement d’activités culturelles, la délivrance des visas seront les autres tâches principales du nouveau Consulat.

Switzerland - Commemorative Volume for the Opening of the Consulate General in GuangzhouMme CALMY-REY a également exprimé ses plus vifs remerciements aux autorités provinciales et municipales pour l’excellence de leur soutien. La représentation a pu être inaugurée moins d’une année après son ouverture.

M. le Consul général Werner E. NIEVERGELT a présenté une publication réalisée pour l’inauguration : Switzerland – Commemorative Volume for the Opening of the Consulate General in Guangzhou. Avec des avant-propos de Mme la conseillère fédérale, de M. HUANG Huahua, gouverneur du Guangdong et de M. Dante MARTINELLI, ambassadeur de Suisse en Chine, cet ouvrage rassemble des textes variés. Mme DUANMU Mei, professeur à l’Académie chinoise des sciences sociales, vice-présidente et secrétaire générale de la Section suisse de la Western Return Scholars Association (WRSA – voir notre page à ce sujet), retrace l’historique de la présence suisse dans le Sud de la Chine. La version chinoise de cet article a paru dans le site de la WRSA (également disponible au format pdf, 3 p., 200 kb)

Les liens économiques, les informations de base sur le Consulat, la création d’une section de Swiss Cham à Guangzhou, un survol des atouts helvétiques complètent le panorama. L’exploitation de la Lok2000 (Re 460) sur la ligne ferroviaire Guangzhou – Hongkong intéressera aussi les lecteurs.

Cérémonie pour l’inauguration officielle du Consulat

Le point d’orgue de la journée aura été le rassemblement de membres de la communauté suisse travaillant dans le Sud de la Chine et d’invités chinois. Mme la chef du DFAE et M. LI Ronggen, vice-gouverneur du Guangdong, ont été invités à « parachever le chef d’œuvre », en l’occurrence peindre les yeux d’un lion, lequel s’est alors animé pour exécuter une danse traditionnelle, gage de bonne fortune.

Documents photographiques SinOptic