Relations bilatérales entre la Suisse
et la République populaire de Chine (RPC)
1950-1959

Voici un survol des principaux événements survenus depuis l'établissement des relations diplomatiques:

1950  
17 janvier

La Suisse reconnaît la République populaire de Chine.

Télégramme du 17 janvier 1950
« Le Président de la Confédération Suisse a l'honneur d'informer Son Excellence Monsieur le Président Mao Tsé Toung que le Conseil fédéral a décidé de donner suite à la lettre du 4 octobre par laquelle le gouvernement central de la République populaire a attiré son attention sur l'intérêt que présenterait pour les deux pays l'établissement de relations diplomatiques. Il a reconnu aujourd'hui de jure le Gouvernement central de la République populaire chinoise avec lequel il est prêt à établir des relations diplomatiques. Il saisit cette occasion pour former le vœu que continuent à l'avenir les excellentes relations qui ont toujours existé entre la Suisse et la Chine. »

Max PETITPIERRE

Le télégramme et sa traduction en chinois (versions pdf). Voir également :
>> Reconnaissance et établissement dans notre rubrique Tutti frutti.

14 septembre

Établissement des relations diplomatiques.
En 1949, Russie (l'URSS de l'époque), Bulgarie, Roumanie, Hongrie, Corée du Nord, Pologne, Mongolie, Albanie l'avaient fait. En 1950, Inde (1.1), Vietnam (18.1), Indonésie (13.4) suivront, ainsi que Suède (9.5.), Danemark (15.5.), Myanmar (Birmanie, 8.6), Suisse et Liechtenstein (14.9), Finlande (28.10).

Archives - Photographie - M. Clemente REZZONICO, envoyé pour ouvrir la Légation de Suisse à Beijing, présente ses lettres de créance à M. ZHOU Enlai, premier ministre et ministre des Affaires étrangères, et au maréchal ZHU De, commandant en chef de l'Armée populaire de libération. Vraisemblablement en novembre 1950.
M. Clemente REZZONICO, envoyé pour ouvrir la Légation de Suisse à Beijing, présente ses lettres de créance à M. ZHOU Enlai, premier ministre et ministre des Affaires étrangères, et au maréchal ZHU De, commandant en chef de l'Armée populaire de libération.
Vraisemblablement en novembre 1950.
La Légation deviendra Ambassade en 1957.
Photographie issue de la collection de M. Raition STINER.

8 décembre M. Max PETITPIERRE, président de la Confédération suisse, reçoit à Berne les lettres de créance présentées par M. FENG Xuan, premier ministre extraordinaire et plénipotentiaire de la République populaire de Chine auprès de la Conférédation suisse.
1951  
novembre Ouverture d'un consulat à Shanghai (sera fermé le 31 décembre 1962, puis réouvert le 26 avril 1995)
1954  
avril Ouverture d'un consulat à Genève (fermé, un nouveau consulat sera établi à Zurich en 1988)
juin 12 : visite du premier ministre ZHOU Enlai à Genève et Berne
1956  
mai-septembre

Exposition sur la Chine au Musée d'ethnographie de Neuchâtel

Exposition sur la Chine au Musée d'ethnographie de Neuchâtel - Du 13 mai au 2 septembre 1956
 

1957  
mars 15 : visite de courtoisie de NIE Rongzhen, vice-premier ministre
1958  
septembre

22-23 :

L'Opéra de Pékin à Berne - 22 et 12 septembre 1958
 

Pour en savoir plus, explorez les liens suivants:

Autres références et sources utilisées pour rédiger cette page :


Cérémonie officielle marquant le 50ème
anniversaire des relations entre la Suisse et la RPC
Beijing, 13 septembre 2000
document SinOptic