Voici un survol des principaux événements survenus depuis l’établissement des relations diplomatiques :

2019
janvierfévriermarsavrilmaijuin
juilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre
Janvier 21 : M. Ueli MAURER, président de la Confédération, et M. WANG Qishan, vice-président chinois prennent. part à la première édition de la plateforme sino-suisse de haut niveau qui se déroule à Zurich. Cette manifestation, qui s’inscrit dans le cadre du partenariat conclu entre les deux pays en matière de stratégie d’innovation, est consacrée à la numérisation, moteur de l’innovation.
Une rencontre officielle aura en outre lieu entre les deux dirigeants, qui ont ont mis à l’ordre du jour des questions ayant trait à la gouvernance internationale et au commerce mondial, mais aussi l’évolution du projet de nouvelle route de la soie (Initiative une ceinture, une route).
Communiqués du 21 janvier 2019 du Département fédéral des finances en allemand, en français, en italien et en anglais, ainsi que le compte-rendu en chinois du 23 janvier 2019 dans le site de l’Ambassade de Chine.
Signature à Berne d’une lettre d’intention entre la Direction du développement et de la coopération (DDC) et la China International Development Cooperation Agency (CIDCA) dans le domaine de la coopération internationale et de l’aide humanitaire.
Février 19 : inauguration à Berne du premier Chinese Visa Application Service Center, l’Ambassade de Chine externalisant la procédure de demande de visa.
21 : inauguration à Zurich du second Chinese Visa Application Service Center, le Consulat général de Chine externalisant la procédure de demande de visa.
Mars 15 : M. CHEN Xu, chef du Département des affaires européennes du Ministère des affaires étrangères, rencontre M. Raphael NÄGELI, chef de la Division Asie-Pacifique du Département fédéral des affaires étrangères, pour un échange général dans le cadre du dialogue politique entre les deux pays.
Très bref compte rendu du 23 mars 2019 dans le site de l’Ambassade de Chine en Suisse.
Avril 10-14 : deuxième dialogue sino-suisse sur l’architecture à Beijing, Shanghai et Chengdu, avec la participation de M. Mario BOTTA.
Communiqués en anglais et en chinois du 10 avril 2019 de l’Ambassade de Suisse en Chine.
23-30 : M. Ueli MAURER 于利•毛雷尔, président de la Confédération et chef du Département fédéral des finances (DFF), se rend en Chine du 22 au 30 avril 2019, accompagné d’une délégation de représentants du monde de la finance et de l’économie, afin de participer au deuxième Forum Belt and Road et d’accomplir une visite d’État à l’invitation du président XI Jinping. Le 29, un protocole d’entente concernant la coopération sur les marchés tiers et s’inscrivant dans le cadre de l‘Initiative Une ceinture, une route est signé. Des rencontres avec les autorités et des représentants du secteur de la finance et de l’économie ainsi qu’une participation ont lieu les jours précédents la visite d’État. Au programme des rencontres: M. le premier ministre LI Keqiang, M. LIU He, vice-premier ministre, M. LIU Kun, ministre des finances, et M. YI Gang, gouverneur de la banque centrale.
Communiqués du 16 avril 2019 en allemand, en français, en italien et en anglais du DFF, ainsi que deux communiqués en anglais et en chinois du 18 avril 2019, diffusés par l’Ambassade de Suisse en Chine.
Communiqués du 29 avril 2019 en allemand, en français, en italien et en anglais du DFF, celui en chinois diffusé par l’Ambassade de Suisse
Discours en anglais tenu par M. Ueli MAURER au Forum « Une ceinture, une route »
Protocole d’entente en anglais et en chinois.
Mai 26-28 : M. le commandant de corps Philippe REBORD accueille M. le général LI Zuocheng, chef de l’état-major général de l’Armée populaire de libération chinoise, dans le cadre des relations que la Suisse entretient avec la Chine. Dans les discussions prévues, des thèmes d’intérêt commun sont abordés, comme le développement des forces armées, l’évolution de la situation au niveau régional et global, ainsi que l’instruction à la promotion militaire de la paix. Le général LI peut par ailleurs se faire une idée de l’instruction de la troupe et du système de milice suisse à l’école de chars 21 à Thoune. Une visite de courtoisie auprès de Mme Viola AMHERD, conseillère fédérale en charge du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS), a également lieu.
Communiqué en allemand, en français et en italien du 27 mai 2019 du DDPS.
Juin 14 : M. le conseiller fédéral Guy PARMELIN, chef du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR), reçoit M. ZHANG Jiwen, vice-ministre de l’Administration douanière chinoise (General Administration of Customs), lors d’une visite de travail à Berne. La rencontre porte sur l’exportation de produits suisses à base de viande de porc vers la Chine et sur le renforcement de la coopération technique. À cette occasion, M. ZHANG Jiwen annonce l’enregistrement de cinq entreprises suisses de transformation de viande. Un enregistrement est nécessaire pour pouvoir exporter vers la Chine des produits à base de viande de porc, qui sont prisés dans ce pays.
Une déclaration d’intention est également signée. Elle prévoit un renforcement de la coopération en matière de sécurité et de traçabilité des denrées alimentaires et des produits industriels, ainsi que dans le domaine de la protection phytosanitaire.
Communiqués en allemand, en français, en italien et en anglais du 14 juin 2019 du DEFR.
Juillet
Août
Septembre 26 : le Parc sino-suisse d’innovation industrielle de Changzhou, dans la province du Jiangsu, dont le nom en anglais est Sino-Swiss International Industrial Innovation et en chinois 中瑞(常州)国际产业创新园, est situé dans le Changzhou National Hi-Tech District (CND) est inauguré officiellement. Dans le même temps, un protocole d’entente entre le CND et swissnex Chine a été signé.
Voir l’article en anglais du 21 octobre 2019 dans le blog de swissnex.
30 : M. Thomas WAGNER, président d’honneur de la Société Suisse-Chine, association qu’il a conduite de 2000 à 2018, se soit attribuer fin septembre 2019 le «Friendship Award 中华人民共和国友谊奖», qui est la plus haute distinction remise par le gouvernement chinois à « des experts étrangers ayant apporté une contribution remarquable au progrès économique et social du pays ». Maire de Zurich de 1982 à 1990, puis conseiller municipal jusqu’en 2002, il a durant ses mandats fortement contribué à développer les relations bilatérales, en particulier le partenariat entre Zurich et Kunming, lancé en 1982. Son engagement s’est poursuivi par la suite, en accomplissant notamment de nombreux voyages en Chine, en y accompagnant des délégations suisses, et en recevant régulièrement des visiteurs chinois de haut rang et en dispensant ses conseils auprès d’entreprises et d’organisations diverses. Il est citoyen d’honneur de plusieurs provinces et villes chinoises.
Voir l’article du 21 octobre 2019 de la Neue Zürcher Zeitung.
Retenu par des obligations personnelles, M. Thomas WAGNER ne peut participer le 30 septembre 2019 à Beijing à la cérémonie officielle de remise. À cette occasion, M. le premier ministre LI Keqiang rencontre la centaine de récipiendaires honorés cette année.
Voir l’article en langue chinoise 30 septembre 2019 du site du gouvernement chinois.
Octobre 10 : M. le conseiller fédéral Guy PARMELIN, chef du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR) reçoit, à Berne, M. WANG Zhigang 王志刚, ministre de la Science et la Technologie. L’entretien, qui conclut la huitième rencontre du Comité conjoint de coopération scientifique et technologique, permet de passer en revue les nombreux liens qui unissent la Suisse et la Chine dans les domaines de la recherche et de l’innovation.
À l’issue de la rencontre, deux accords sont signés entre des partenaires souhaitant développer plus avant leur collaboration, comme par exemple entre Venturelab et le China Science and Technology Exchange Center, afin de renforcer les échanges dans le domaine du soutien aux jeunes pousses.
Communiqués du 10 octobre 2019 en allemand, en français, en italien et en anglais du DEFR.
22 : à la veille des 70 ans des relations diplomatiques entre la Suisse et la Chine, M. le conseiller fédéral Ignazio CASSIS, chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), rencontre son homologue chinois M. WANG Yi à Berne. L’entretien permet d’approfondir les sujets d’actualité entre les deux pays. Il s’inscrit dans la continuité du dialogue stratégique entre la Chine et la Suisse, décidé en 2017. Il fait suite à la visite de M. CASSIS à Beijing en avril 2018.
Concernant l’actualité, les droits de l’homme préoccupent la Suisse, notamment en ce qui concerne la liberté d’expression. M. CASSIS parle en outre de la situation actuelle à Hongkong. Il souligne aussi l’inquiétude de la Suisse concernant la situation des minorités en particulier au Tibet et au Xinjiang.
Communiqués du 22 octobre 2019 en allemand, en français, en italien et en anglais du DFAE.
Novembre 14 : le conseiller fédéral Guy PARMELIN reçoit le ministre chinois de l’Éducation CHEN Baosheng. Cette rencontre se déroule l Berne en marge de la 4e session du Groupe de travail conjoint sur la formation supérieure et la formation professionnelle, une plateforme d’échange d’informations et de mise en relations sur les thèmes en question. La Chine a entrepris des réformes profondes afin de renforcer l’adéquation entre les formations et les besoins du marché du travail, et elle considère le système dual suisse comme un modèle. Depuis 2014, les deux pays ont établi un groupe de travail afin de faciliter les échanges d’informations et d’expériences dans les domaines de la formation supérieure et professionnelle et de la mobilité des étudiants et jeunes chercheurs.
La délégation suisse est composée de représentants du Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI), de l’Institut fédéral de la formation professionnelle (IFFP), ainsi que de swissuniversities et des hautes écoles spécialisées.
En 2021, la Suisse entend marquer fortement sa présence lors des WorldSkills, la compétition mondiale des apprentis, qui aura lieu cette année-là à Shanghai.
Communiqués du 14 novembre 2019 en allemand, en français, en italien et en anglais du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche.
26 : «C’est avec une vive inquiétude que le Département fédéral des affaires étrangères a pris connaissance des documents publiés récemment sur l’internement des Ouïghours et des membres d’autres minorités ethniques dans la région autonome du Xinjiang. Il appelle le gouvernement chinois à tenir compte des préoccupations de nombreux États et à garantir à l’ONU un libre accès à la région.
Le DFAE suit la situation des droits de l’homme dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang depuis de nombreuses années. Le respect des droits des minorités et les libertés d’opinion, de la presse et de religion sont une priorité de la politique suisse en matière de droits de l’homme en Chine.
Le 22 octobre 2019, à l’occasion du dialogue stratégique entre la Suisse et la Chine, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a exprimé son inquiétude face à la situation au Xinjiang. Par ailleurs, la Suisse et la Chine mènent depuis 1991 un dialogue sur les droits de l’homme au cours duquel sont également abordés les droits des minorités ethniques et religieuses au Xinjiang et au Tibet.
Dans le cadre de son engagement multilatéral en faveur du respect des droits de l’homme, la Suisse a déjà exigé la fermeture des camps d’internement au Xinjiang lors de l’examen périodique universel (EPU) de la Chine au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, le 6 novembre 2018. La Suisse a en outre appelé la Chine à garantir au Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme un libre accès à la région autonome du Xinjiang et à autoriser l’ONU à y mener une enquête indépendante.»
Voir les communiqués du 26 novembre 2019 en allemand, en français, en italien et en anglais par le DFAE.
27-28 : le 26 novembre 2019, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a publié un communiqué exprimant sa préoccupation quant à la situation au Xinjiang. L’Ambassade de Chine déclare qu’«une telle approche au microphone de la part de la diplomatie suisse constitue une ingérence flagrante dans la politique intérieure chinoise».
Lire la déclaration complète en chinois du 27 novembre 2019 et en allemand du 28 novembre 2019 dans le site de l’Ambassade.
Décembre

Pour en savoir plus, explorez les liens suivants:

Autres références et sources utilisées pour rédiger cette page:


Cérémonie officielle marquant le 50ème
anniversaire des relations entre la Suisse et la RPC
Beijing, 13 septembre 2000
document SinOptic